Nils Dufau en mission communication en métropole

En voyage en métropole, Nils Dufau, président du CTTSB, se fait le porte-parole de Saint-Barthélemy auprès des médias et professionnels du tourisme. Ainsi, il sera accompagné de plusieurs hôteliers de l’île dans des salons de professionnels du tourisme, notamment. Il doit aussi participer, vendredi soir, à ce fameux dîner de gala qui remplace le St Barth Gourmet festival, dans un grand hôtel parisien, Le Bristol. L’objectif est de réunir les représentants des établissements de l’île (Bruno Magras fait le déplacement), les journalistes parisiens et les agences touristiques. Trois chefs, parrains du festival, cuisineront pour l’assistance : Emmanuel Renaut, Christian Le Squer et Eric Fréchon. A eux trois, ils représentent rien de moins que neuf étoiles au Guide Michelin.

1500 touristes à Noël

Ainsi, lors d’une conférence de presse donnée à Paris la semaine dernière, Nils Dufau, également vice-président de la Collectivité, a détaillé les objectifs touristiques de Saint-Barth pour les mois à venir : 50 % des capacités d'accueil opérationnelles en mars, 80 % à l'été, 100% en novembre prochain. Selon lui, pour Noël, 1500 touristes seront hébergés sur notre île.

«Nous puisons à fond dans nos réserves afin que les travaux soient accomplis au plus vite», explique Nils Dufau au Figaro. « En mars, Saint-Barth aura retrouvé son état normal. » S’il assure que 100 % des infrastructures de base sont fonctionnelles (omettant les réseaux mobiles et internet, dont le fonctionnement reste aléatoire), il indique également que sa « seule crainte tient à la capacité des autres îles de la région à se relever. Même si nous sommes flambant neufs, nous restons dépendants de nos voisins et surtout de Saint-Martin, qui a été très violemment touchée. »

JSB 1255