Miguel Danet : « On n’a pas dit notre dernier mot ! »

Photo ©Pierrick Contin

Le duo Miguel Danet Eric Péron, sur L’Egoïste, attaque ce jeudi la quatrième étape du Tour de Bretagne, en 24e position sur 37 au classement général provisoire. Les conditions sont musclées.

 

Une fois n’est pas coutume : le duo Miguel Danet-Eric Péron a franchi la ligne d’arrivée à Concarneau, hier soir. 27e équipage sur les 37 qui participent au Tour de Bretagne, le premier sur Figaro 3. Sur cette troisième étape, nos deux marins ont accusé du retard dès le départ, en raison d’un rappel individuel (faux départ) annoncé tardivement. « 1 minute 45 après le départ… Du coup, obligés de revenir franchir la ligne, avant de faire la remontée du goulet de Brest au près, derrière tout le monde. Ça nous coûte cher ! Pas facile, mais on a essayé de se battre », raconte Miguel. La veille, le résultat avait été meilleur, L’Egoïste ayant franchi la ligne d’arrivée de la plus longue étape (179 milles) en 17e position. Miguel et Eric se sont fait secouer, comme leurs concurrents, dans des conditions « jamais connues pour le Figaro 3 » dixit le Saint-Barth, en atteste son casque enfilé pour se protéger des vagues qui déferlent sur le pont. La première étape entre Saint-Brieuc et Saint-Malo, samedi, avait été la moins brillante pour L’Egoïste. « Nous étions bien partis, dans le top 10, mais tout s’est arrêté au Cap Fréhel : plus de vent, le groupe derrière nous passe au-dessus et on arrive 32e. »

 

Aujourd’hui, le comité de course a du revoir ses plans en raison d’un manque de vent. Les figaristes parcourront 25 milles d’un parcours côtier, départ et arrivée à Concarneau. Demain, direction Lorient, pour finir samedi à La Trinité-sur-Mer. « Il reste trois étapes avant le finish, on n’a pas dit notre dernier mot ! »

 

Les résultats sportifs sont pour l’instant mitigés, mais pas de quoi entamer le moral d’Eric Péron : « Miguel découvre le bateau, nous n’avons pas particulièrement brillé jusqu’ici, mais c’est un super entraînement pour nous ! » Les deux navigateurs ont en tête la Transat AG2R 2020, qu’ils courront sur le même bateau, L’Egoïste.


JSB 1341

Journal de Saint-Barth N°1341 du 12/09/2019

Cahier activités
Cucaracha
Ouragan Dorian
Education nationale
Violences conjugales

Taux de change

Drapeau USA 1.105 USD Drapeau Russie 70.941 RUB
Drapeau Canada 1.465 CAD Drapeau Brésil 4.505 BRL