©Arthur Dorville

Julien Quentel pulvérise le record du Tour

Le Tour de l’île en 40 minutes 38 secondes, c’est le nouveau record établit par Julien Quentel en Kitefoil dimanche.

Toute la semaine dernière, Lucas Marot du Centre Nautique de Saint-Barth surveillait de très près les prévisions météo du week-end. Dimanche, les quarante-cinq participants répartis sur 34 embarcations pour naviguer autour de Saint-Barth ont eu droit « à une météo propice avec un vent soutenu de 14 nœuds de secteur Nord-Est et le soleil était aussi de la partie pour une ambiance au beau fixe aussi bien en mer que sur la plage », relate Lucas.

Des podiums très disputés
Les voiles des RS Feva, Wing-foils, catamarans F18, Kite-foils et des Wind-foils ont coloré la ligne d’horizon de la baie de Saint-Jean une bonne partie de la matinée. Partis les derniers, les Kites sont les premiers à franchir la ligne. Il n’a fallu que 40 minutes 38 secondes à Julien Quentel pour boucler le Tour en Kite-foils avec seulement 37 secondes d’avance sur Mahé Stakelborough. Il a ainsi battu, même pulvérisé, le temps d’Enguerrand Espinassou de 2017. Il faut également noter les performances de Stanislas Rodriguez et de Maureen Castelle qui ont également terminé leur tour en moins d’une heure. Julien Quentel reçoit ainsi le prize money de 200€ remis par le sponsor de l’événement CEZ.
« Julien a explosé le record malgré une direction du vent poussant à courir des plus longues distances, explique Lucas. Le temps du Tour peut descendre à 30-37 minutes en Kite avec un vent vraiment propice. » Cela laisse envisager de belles bagarres dans les éditions prochaines.

Julien Quentel et Mahé Stakelborough franchissent la ligne d’arrivée à seulement 37 secondes d’écart.

Podium également serré en wind-foil. Le plus rapide n’est autre que Lucas Marot avec le temps de 1 heure 16 minutes et 2 secondes. Il a devancé d’1 minute 48 secondes Arnaud Daniel. Gilles Reynal franchi la ligne 48 secondes derrière.
En catamaran F18, Markku Härmälä en binôme dimanche avec Léo Jordil franchit cette année encore la ligne d’arrivée le premier. Seulement avec 4 minutes et 58 secondes de plus que son temps établi en 2017. Les duos Pierre Altier / Nico Gillet et Yannis Delvas / Brice Molina complètent le podium.

Wing-Foil
Ils étaient trois à prendre le départ du dernier arrivé dans l’épreuve, le Wing-Foil. C’est Sébastien Bruel, qui établit le temps de référence avec 2 heures 32 minutes et 44 secondes. Suivi par Florian Fontaine.

RS Feva
Les jeunes marins du Saint-Barth Yacht Club ont pu découvrir une autre forme de régate. Dimanche, huit jeunes du SBYC ont pris le départ en RS Feva. Antonin Sciou, en duo avec Tibo Turbé, finit sur la plus haute marche du podium après 3h 15 minutes et 5 secondes de course devant Lolie Osswald et Jules Fortunati.

En conclusion de l’édition 2021, Lucas Marot se réjouit que  « malgré les trois ans d’absence et toute la complexité à organiser un événement dans le contexte actuel, nous avons réussi ce challenge. Il y a eu une progression du nombre de participants et des performances. Nous n'avons malheureusement pas pu accueillir les coureurs de Guadeloupe en raison des restrictions de déplacements entre nos îles mais ce n'est que partie remise ! Un immense merci aux sponsors, capitaines de bateaux et bénévoles sans qui tout cela n'aurait pas pu être possible. »

Photos : Arthur Dorville, Jean-Claude Eulalie, Stéphane Berthe et Kim Questel

Réussite du Kiddy Tour

Avant le Tour de dimanche, les enfants ont ouvert le bal samedi 1er mai avec le Kiddy Tour dans la baie de Saint-Jean. Une première régate de planche à voile FFVoile qui a réuni une douzaine de jeunes de 7 à 13 ans. Après 4 manches courues, permettant une discard (plus mauvaise manche non-comptée pour chaque coureur), c'est Arthur Bruel qui l'emporte avec 3 manches gagnées. Le podium est complété par Malo Damerval et Enzo Riccobon.
« Nous sommes très fiers des progrès accomplis par ces windsurfers en herbe dont, pour certains, il s'agissait de la toute première régate », se réjouit Lucas Marot du CNSB mais aussi du CaribWaterplay. Lucas tient également à féliciter le jeune véliplanchiste Ethan Aubin qui a commencé la discipline il y a six mois et, du haut de ses 7 ans, a couru 3 manches complètes.

 

Journal de Saint-Barth N°1422 du 06/05/2021

Festival de théâtre
Effectifs scolaires en baisse
Dossier Transat en Double