En Martinique, pas de pression, le plaisir avant tout !

Photo > Les frères Laplace se sont placés 10e sur la première étape. ©Pierrick Contin

Le Martinique Cata Raid bat son plein en ce moment autour de l’île aux fleurs. Parmi les 37 duos inscrits sur cette course de F18, six équipages représentent Saint-Barthélemy.

 

Depuis trois jours et jusqu’à samedi, un plateau international s’affronte en Martinique pour décrocher le titre de Champion du Monde de Raid F18. Sur les trente-sept catamarans inscrits au Martinique Cata Raid 2020, pas moins de six duos viennent de Saint-Barth, une participation record : Yannis Delvas / Brice Molina, Turenne et Patrick Laplace, Markku Härmälä / Jean-Noël Lédée, Miguel Danet et son acolyte Eric Peron, Jean-Paul Berry / David Guiheneuc. Avec comme leitmotiv : « Pas de pression, le plaisir avant tout ! »

Les catamarantistes disputent cinq étapes de 20 à 30 milles autour de la Martinique. Franck Cammas et Mathieu Vandame s’imposent en 2h57' lors de la première étape entre Schoelcher et Le Marin. « On n’a pas pris un excellent départ, mais ensuite ça a creusé avec le vent qui est rentré devant. On devait avoir une bonne vitesse et on a gagné tout le long, sauf à la fin où on a fait un truc à l’envers, mais rien de grave, on avait une petite marge ! » explique Franck Cammas à son arrivée. Le binôme Eric Peron/ Miguel Danet termine cette première étape en 7e position. Turenne et Patrick Laplace sont placés 10e. Markku Härmälä / Jean-Noël Lédée 20e, Yannis Delvas / Brice Molina 25e et David Guiheneuc / Jean-Paul Berry 27e.

 

C’est dans un petit temps avec un vent faible que la deuxième étape entre Le Marin et la pointe de Faula au Vauclin met à rude épreuve les nerfs des concurrents, comme le confirme Matthieu Souben : « C’est là qu’il faut être fort, ne rien lâcher, et surtout ne pas s’énerver… » Au final, avec un vent établi entre 5 et 11 nœuds sur l'eau, la flotte a toujours navigué collé – serré. Mathieu Marfaing / Jean Boulogne sortent vainqueurs de l'étape : «Effectivement, la course a été difficile. Avec Jean, c'est notre première régate ensemble, moi je n'avais pas barré depuis deux ans. Hier, on a connu quelques problèmes de coordination, mais aujourd'hui, on a pris un super départ ; on passe la première bouée en tête. Après la deuxième bouée les autres équipages partent plus au large, on est alors 5e. Du coup, quand on a repris la tête, on savait qu'il allait falloir se battre, Franck Cammas et Matthieu Vandame revenaient comme toujours, très fort, à quelques secondes derrière nous. Au final on gagne, on est super content, on a fait du bon boulot ! » Pour cette 2e étape, le duo Eric Peron / Miguel Danet termine à la 13e place, Markku Härmälä / Jean-Noël Lédée 22e, Turenne et Patrick Laplace 25e, David Guiheneuc / Jean-Paul Berry 26e et Yannis Delvas / Brice Molina comme sept autres équipages n’ont pas terminé dans le temps imparti.

 

Hier, c’était jour de relâche au Vauclin pour tous les équipages, l'occasion pour se reposer et bricoler sur les bateaux avant l’étape de ce jour jusqu’à La Trinité.

 



Journal de Saint-Barth N°1360 du 30/01/2020

L'année chiffrée des élus
Art Week
Nouveaux avions pour Air Antilles