Delphine Cousin-Questel quatre fois championne du monde, Maëlle Guilbaud en bronze

Deux sportives de Saint-Barth montent sur le podium féminin de la coupe du monde de funboard. Delphine Cousin-Questel sur la plus haute marche et Maëlle Guilbaud sur la troisième. Ce podium 100% français est complété par Marion Mortefon.

 

Malgré sa blessure du mois de septembre, la tenante du titre Delphine Cousin-Questel décroche un quatrième titre de championne du monde de planche à voile, à l’issue de la dernière étape de la coupe du monde de funboard PWA, à Nouméa.

Quatre titres mondiaux et six titres français, à 27 ans à peine, Delphine Cousin-Questel peut se féliciter ! «Quelle sensation incroyable de gagner mon quatrième titre mondial en slalom, après une semaine intense de bataille sur le superbe spot de la côte Blanche, en Nouvelle-Calédonie ! » Sur la semaine de compétition, de superbes luttes ont eu lieu au cours des onze manches courues. Marion Mortefon a fait tout son possible pour refuser le titre à Delphine en remportant la dernière épreuve de l’année, mais cela n’a pas suffi. «La semaine a été éprouvante. Après un début de compétition difficile, j’ai réussi à trouver les ressources pour naviguer à mon meilleur niveau sur la fin de la compétition et ainsi conserver mon titre », explique Delphine qui ne manque pas de congratuler ses adversaires. « Félicitations à Marion Mortefon pour la victoire sur cette dernière étape ainsi qu’à Lena Erdil et Maëlle Guilbaud, après une bataille acharnée pour le podium ! Avec le niveau qui monte chaque année, 2020 devrait être une saison intéressante. »

 

Une troisième place convoitée

Troisième au classement provisoire, la locale Maëlle Guilbaud a tout fait pour empêcher la Turque Lena Erdil, vice-championne du monde, de monter sur le podium. Arrivée en avance sur le spot, elle a consacré trois jours à s’entraîner dans la baie de Sainte-Marie, « un plan d’eau est très technique, surtout au niveau du jybes (quand on tourne aux bouées) ».

 

Plutôt stressée, Maëlle engage la compétition avec comme objectif : rester devant Lena Erdil pour conserver sa place sur le podium. Les deux rideuses se sont affrontées en mano a mano toute la semaine, offrant un beau spectacle.

 

A l’issue de la dernière manche, Léna Erdil termine troisième de l’étape. « J’attendais avec impatience que le résultat sorte. Je savais que je faisais quatrième sur cette épreuve et Lena troisième. Ce qui nous mettait à égalité. Je me demandais quelle règle allait nous départager », raconte Maëlle. Les résultats tombent. Maëlle Guilbaud se classe dans le top 3 du classement général pour la première fois de sa carrière. « Je suis bien troisième mondial ! Super heureuse, contente. Pas assez de mots pour exprimer ce soulagement. C’est ma troisième année sur le tour mondial PWA et j’arrive à monter sur le podium avec les deux autres Françaises », exulte Maëlle.

 

Antoine Questel onzième

Pierre Mortefon vainqueur à Nouméa, et champion du monde pour la première fois, a décroché sa victoire dans l’ultime finale, en battant l’Italien Matteo Iachino. Cela faisait cinq ans que le Français courait après ce succès, toujours devancé par son rival Antoine Albeau, 25 fois champion du monde de la discipline, et troisième de l’épreuve de Nouméa. Il retiendra «une journée de folie ».

 

A la onzième place, notre rider Antoine Questel est un peu déçu de son résultat. Arrivé à la dernière étape à Nouméa en septième position, « je pouvais jouer aux avant-postes pour le classement annuel », commente Antoine. Mais son état fébrile l’a empêché d’être « au top dans tous les paramètres que l’on peut rencontrer sur un tel niveau de compétition. » Antoine Questel finit cette saison dans le top 15 des meilleurs mondiaux. « Hâte d’être à 2020. Je prends quelques jours de repos pour faire descendre la pression d’après course et je ré-attaquerai la préparation physique et sur l’eau dès la semaine prochaine, chez moi à Saint-Barth. »


JSB 1352

Journal de Saint-Barth N°1352 du 28/11/2019

Et de quatre !
Un an après, les Assises de l'environnement
Sécurité routière

Taux de change

Drapeau USA 1.108 USD Drapeau Russie 70.463 RUB
Drapeau Canada 1.467 CAD Drapeau Brésil 4.589 BRL