Delphine Cousin-Questel assure son titre mondial

Malgré sa deuxième place à la 4e étape de la Coupe du Monde de slalom au Danemark, Delphine Cousin-Questel, licenciée au Saint-Barth Yacht Club, est assurée de conserver son titre de première mondiale.



L’avant-dernière étape de la Coupe du Monde de slalom s’est déroulée la semaine dernière sur le spot de Hvide Sande au Danemark, avec des vents variant de 15 à 45 noeuds. Les trois représentants de Saint-Barth, Delphine Cousin-Questel, Maëlle Guilbaud et Antoine Questel ont navigué dans des conditions météo très variées. Après une longue semaine et 11 courses, Delphine Cousin-Questel finit cette quatrième étape sur la deuxième marche du podium. « Cette étape au Danemark était vraiment super, avec des conditions météo nous permettant de courir tous les jours. Je n’ai pas navigué à mon meilleur niveau et j’ai fait pas mal d’erreurs, qui m’empêchent de pouvoir prendre la première place. Mais je suis tout de même contente de ma performance, car le niveau sur l’eau était particulièrement élevé. » Même si avec ce résultat, Delphine Cousin-Questel est assurée de rester la numéro 1 mondiale cette année, elle ne veut pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué. «Je fais un pas de plus vers le titre, mais tout se décidera en Nouvelle-Calédonie fin novembre, lors de la finale. »

Maëlle Guilbaut vise
la troisième marche
Le podium est actuellement 100 % français avec Marion Mortefon sur la deuxième et Maëlle Guilbaud sur la troisième marche. La rideuse de Saint-Barth dont le froid est le pire ennemi a oscillé entre la 4e et la 6e place sur cette étape. « J’ai réussi à faire une très bonne manche en prenant un bon départ. Mais aussi trois manches très mauvaises, ce qui ne m’a pas aidé pour monter dans le classement.» Maëlle finit en 6e position de cette étape et reste 3e au classement provisoire. « J’ai trouvé le plan d’eau difficile pour les départs et pour mon bord tribord sur lequel je n’arrivais pas à prendre de la vitesse. Je sais donc ce qu’il me reste à travailler pour pouvoir prétendre aux premières places ! » Objectif de la finale : « Je vais me battre avec Lena Erdil pour garder ma troisième place au classement général. » Si elle y parvient, Saint-Barth pourra s’enorgueillir de compter deux locales dans le top 3 mondial. Chez les garçons, Antoine Questel a oscillé entre la 5e et la 10eplace au Danemark. Il termine à la 7e place, « très satisfait. Physiquement, je me sentais d’attaque à chaque début de journée ! J’ai hâte d’être à la finale en Nouvelle-Calédonie. Je suis bien placé pour le top 10 mondial, et je peux encore jouer le top 5 ! »
Avant la finale qui se déroulera du 18 au 23 novembre à Nouméa en Nouvelle-Calédonie, Delphine, Maëlle et Antoine participeront à la finale du Championnat de France qui aura lieu à Leucate fin octobre.




Journal de Saint-Barth N°1342 du 19/09/2019

Michel Magras et le Sénat
Tempête Jerry
Tour de Bretagne
Mondial de rugby

Taux de change

Drapeau USA 1.082 USD Drapeau Russie 70.668 RUB
Drapeau Canada 1.437 CAD Drapeau Brésil 4.747 BRL