Photo publiée sur la page Facebook de Guirec Soudee (Guirec Soudee Adventure) ce jeudi 18 février.

Après plus de 60 jours à la rame, Guirec Soudée arrive à Saint-Barth

De ses rencontres avec des tortues parfois aventureuses à ses astuces pour supporter le goût de l’eau désalinisée, Guirec Soudée partage avec humour presque tous les rebondissements de son aventure à la rame depuis l’île d’El Hierro (Canaries) jusqu’à Saint-Barth. Si tout va bien, le jeune navigateur qui s’était fait connaître lors de son tour du monde avec une poule –Monique- doit arriver sur l’île le 28 février.

« Guirec est à environ 600 milles nautiques de l'arrivée soit un peu plus de 1000 km, a-t-on appris lundi 15 février. Un vent d'Est soutenu entre 20 et 30 nœuds et une houle de nord croisée lui rendent la progression sportive mais c'est ce qu'il aime. Il assure des moyennes de 100 km/jour depuis vendredi. » Le patrouilleur des forces armées antillaises devrait être sur place pour accueillir Guirec Soudée à son approche de Saint-Barthélemy. Les plaisanciers qui le souhaitent seront les bienvenus pour escorter le navigateur qui n'a croisé personne depuis le 15 décembre, jour de son départ des Canaries.

Pour suivre la traversée, rendez-vous sur son site internet : https://www.guirecsoudee.com/rame-atlantique ou sur les réseaux sociaux.

 

 

Journal de Saint-Barth N°1411 du 18/02/2021

Motifs impérieux
Variant anglais
St Barth An Tan Lontan /