Année noire pour le nautisme, le sport, la culture

Les organisateurs de la Bucket Regatta ont d’abord voulu maintenir l’événement, puis seulement la course en mer, avant d’annuler complètement la 25e édition, samedi 14 mars. En plus de la crise du coronavirus, deux géants des mers, les voiliers de Class J Svea et Topaz, se sont percutés quelques jours plus tôt avant une régate à Antigua. Un choc violent qui a blessé deux équipiers et endommagé les deux navires.

Dans la foulée, dimanche, Les Voiles de Saint-Barth ont également annoncé l’annulation de l’événement, impossible à tenir vu les restrictions faites aux voyageurs et aux rassemblements. La West Indies Regatta, qui devait débuter le 24 avril à Saint-Barthélemy, a également été annulée lundi. Et le lendemain, c’est la Transat AG2R-La Mondiale qui a annoncé que le départ de Concarneau, n’aurait pas lieu le 19 avril. L’organisation espère pouvoir reporter la régate.

 

Outre la voile, le sport et la culture dans leur ensemble en prennent un coup. Le théâtre du Paradis est fermé jusqu’à nouvel ordre, alors que devaient se tenir plusieurs représentations entre le 23 et le 28 mars. Le festival de théâtre, programmé mi-mai, est pour le moment maintenu. La décision sera prise selon l’évolution de la situation. L’école de musique de Colombier est fermée, le festival du livre et du jazz annulé ou reporté. Galops des îles n’accueille plus de visiteurs. L’Ajoe a suspendu toutes ses activités, y compris les séances de cinéma ; plus largement toutes les associations et les clubs sportifs ont cessé les cours et les championnats. D’ailleurs le stade et toutes les infrastructures sportives sont fermés au public.

JSB 1367

Journal de Saint-Barth N°1367 du 19/03/2020

Coronavirus et confinement
Conseil territorial

Taux de change

Drapeau USA 1.087 USD Drapeau Russie 82.105 RUB
Drapeau Canada 1.523 CAD Drapeau Brésil 5.674 BRL