Vue de la future caserne des pompiers, près des Galeries du Commerce. Architecture In Paradise, Véronique Bigeard architecture, Itec et Tecsol avaient remporté le concours lancé par la Collectivité il y a plusieurs années. ©ArchitectureInParadise

Le visage de la future caserne des pompiers

Le chantier de la future caserne des pompiers doit débuter en juillet 2021, pour une durée estimée à trois ans. Une construction à 7,3 millions d’euros pour la Collectivité, avec des exigences très particulières, relatives à l’accueil d’un service de secours. L’actuel bâtiment est vétuste et surtout trop exigu pour que les soldats du feu puissent exercer sereinement leur activité. Et on se souvient tous qu’il avait été parmi les plus touchés pendant l’ouragan Irma, quand plus d’un mètre d’eau avait noyé les engins de secours, et fait passer une nuit cauchemardesque aux pompiers confinés à l’intérieur. Toutefois, ces derniers n’iront pas bien loin puisque la future caserne sera construite juste en face de l’ancienne, sur le terrain qui, un temps, avait accueilli les boues de Saint-Jean. Il est prévu que les engins puissent être abrités, en cas de cyclone, dans le futur parking souterrain de la rue de la Paix à Gustavia. En attendant qu’il voit le jour, un supermarché et une quincaillerie mettent à disposition leurs parkings abrités pour les camions rouges, au cas où. Reste à savoir ce que deviendra l’ancienne caserne, pour l’instant rien n’a été déterminé.

Lire aussi > Les soldats du feu se jettent à l’eau

Journal de Saint-Barth N°1398 du 18/11/2020

Recrudescence des cas de Covid
Méduses
Pompiers en mer