sainte-barbe 2020

Les pompiers auront assuré plus de 900 interventions cette année

Pas de bal ni de défis sportifs, mais la cérémonie officielle de la Sainte-Barbe s’est tout de même tenue dimanche, avec des remises de décoration, un bilan de l’activité et des discours officiels tournés vers l’avenir du Stis.

En 2020, les pompiers sont partis sur 895 interventions, un chiffre « en légère baisse en raison du confinement du printemps », souligne le lieutenant Christophe Laurens, chef du Service territorial d’incendie et de secours, en grande tenue dimanche matin. En détail, « 596 secours à la personne, 125 accidents de la route, 64 incendies, 63 interventions diverses et 10 secours en mer. » Sur les onze mois écoulés, « 604 personnes ont été transportées à l’hôpital ». Il remercie la Collectivité qui soutient la montée en puissance du secours à Saint-Barth. Acquisition de nouveaux véhicules, formations et spécialisations et, en 2021, doit être lancée la construction d’une nouvelle caserne. Sur ce sujet, Bruno Magras présent et masqué a serré un peu la vis, au micro : « La Collectivité ne lésine pas sur les moyens pour satisfaire aux besoins du Stis, mais il faut aussi maîtriser les coûts. La nouvelle caserne est un projet très important, mais d’une réunion à l’autre, j’ai constaté que le montant de l’investissement était passé de 8 à 11 millions. Ça fait beaucoup ! Si on ajoute la valeur de la propriété, on atteint 18 ou 20 millions… J’ai demandé à la direction des services techniques de contenir l’enveloppe financière. (...) La Collectivité est à vos côtés, nous vous encourageons à poursuivre avec ténacité ce que vous faites, et sommes très ouverts à la formation des personnels. »


L’Etat était représentée par le directeur de cabinet de la préfecture des Îles du Nord, Julien Marie, en poste depuis deux mois et dont c’était la deuxième visite à Saint-Barth. « J’ai découvert hier que je devais prendre la parole devant vous, je vais considérer cela comme un bizutage », rit-il. « Impressionné par les projets en cours et les moyens engagés », et par la professionnalisation des équipes bien que principalement volontaires, Julien Marie a salué « les efforts de la Collectivité, qui ne seraient rien sans votre engagement à vous».
Avant ces prises de paroles, plusieurs sapeurs-pompiers ont été distingués, soit pour un acte de courage spécifique, soit pour leur ancienneté ou une montée en grade. Quand au côté festif, Christophe Lepinay, représentant de l’Amicale des pompiers, a tenu à rassurer l’assemblée : « On espère reporter le bal au premier trimestre, voire, au plus tard, pour la fête nationale. » Croisons les doigts !

 

Lire aussi > Cinq pompiers félicités pour actes de courage

Journal de Saint-Barth N°1401 du 09/12/2020

VGE
Condamnée à détruire son bien
L'Etat a engagé 17,5 millions d'euros