Tous les élèves attendus en classes le 22 juin

Le Président de la République a notamment annoncé le retour en classes obligatoire pour tous les enfants le 22 juin dans les écoles et les collèges.


Les frontières au niveau européen vont rouvrir dès ce lundi 15 juin. Il n’a pas parlé de la question de l’ouverture des outre-mer. Rien de nouveau donc sur ce point : nos territoires restent soumis à motifs impérieux pour y entrer, jusqu’au 22 juin. Et les mesures de quarantaine durant 7 jours, avec un test préalable au départ, pourraient être maintenues jusqu’au 10 juillet. Saint Barthélémy a toutefois décidé de faire fi de ces restrictions et annoncé la réouverture de l’île avec son propre protocole, dès le 22 juin.

Sauf Mayotte et la Guyane, toute la France est désormais en vert. 

Emmanuel Macron était très attendu sur les conséquences économiques de la crise sanitaire. "Nous ne financerons pas ces dépenses en augmentant les impôts", a-t-il promis. "La seule réponse est de bâtir un modèle économique durable et plus fort. Nous devons le faire alors même que notre pays va connaître des faillites et des plans sociaux multiples."

Sur la gestion de la crise : "Nous n'avons pas à rougir de notre bilan. Des dizaines de milliers de vies ont été sauvées par nos choix. (...) Nous pouvons être fiers de ce qui a été fait et de notre pays. ​​​​​"

Le Président de la République a consacré une partie de son discours aux violences policières et au racisme qui font l'actualité dans le monde entier depuis le décès de l'Américain George Floyd. 

L'allocution complète à lire ou voir ici