Une dizaine d’assistants maternels recherchés

La Collectivité et la PMI organisent une réunion dinformation pour qui voudrait se former au métier dassistant maternel. Il manquerait une dizaine de professionnels sur lîle pour répondre à la demande actuelle.

Pourquoi ne pas devenir assistant maternel ? Saint-Barthélemy compte aujourd’hui 29 professionnelles en activité, et il en faudrait quarante pour arriver à une situation idéale.

Pour remédier à ces problèmes de garde, la PMI (protection maternelle infantile) et la Collectivité organisent une réunion d’information pour les candidats à cette profession.

Pour exercer, il faut déjà occuper un logement adapté à la garde d’enfants de moins de 3 ans. Avec un salon ou une terrasse assez spacieux pour qu’ils puissent jouer, un espace nuit convenable, et surtout des équipements de sécurité (barrières de protection pour les escaliers, la piscine, etc.)

Après un entretien, il faut suivre une formation de 120 heures dispensée par la Collectivité (60 heures avant d’accueillir les enfants, et 60 autres au cours des deux premières années d’exercice). C’est cette dernière, avec la PMI, qui délivre les agréments pour l’accueil d’enfants.


Attention aux modes de garde illégaux

Pauline Codrons, médecin généraliste en charge de la PMI à Saint-Barth, profite de cette opération formation pour rappeler aux parents et aux gardes d’enfants qu’il n’existe que deux modes de garde légaux. « Il y a les assistantes maternelles, qui ont reçu une formation, un agrément, et reçoivent chez elles ; et les gardes à domicile, qui viennent chez les parents pour s’occuper des enfants. Ces dernières n’ont pas le droit d’être employées par plus de deux familles en même temps », rappelle le docteur. « Le problème, ici, est la garde non déclarée et rémunérée. » D’abord parce qu’il s’agit de travail dissimulé, mais aussi parce qu’il n’y a aucun contrôle sur les conditions dans lesquelles sont gardées les enfants. Et en cas de problème, pas d’assurance. « S’ils sont signalés, ces modes de garde peuvent faire l’objet d’un contrôle puis de mise en demeure, voire de poursuites pénales », prévient Pauline Codrons.

Puisque la création d’une crèche n’est toujours pas à l’ordre du jour, la Collectivité souhaite encourager la formation de nouveaux assistants maternels. En général, ces derniers sont employés par cinq ou six familles à la fois, et à Saint-Barthélemy, les tarifs horaires oscillent entre 4 euros et 4,60 euros, pour que les parents bénéficient d’une aide sociale.


> Pour en savoir plus, rendez-vous à la réunion dinformation au dispensaire, le 25 septembre à 17 h 30, ou rapprochez-vous directement du Dr Pauline Codrons.

 

Photo > Depuis le dispensaire, Claudie Fouineau gère le RAM, relais dassistantes maternelles, qui sert dintermédiaire entre les parents et les professionnelles. Pauline Codrons dirige la PMI, protection maternelle infantile, qui délivre les agréments.




Taux de change

Drapeau USA 1.117 USD Drapeau Russie 71.763 RUB
Drapeau Canada 1.495 CAD Drapeau Brésil 4.516 BRL