Le Chef de l’année est Jarad McCarroll, du Toiny

Mardi soir, l’hôtel Le Barthélemy recevait la cérémonie de remise des Toques du Gault & Millau Antilles Guyane, une première sur l’île. Le Chef du Toiny, le Sud Africain Jarad McCarroll, a été désigné Chef de l’année 2020. Eddy Coquin du Grain de Sel est le Chef Peyi de l’année.

 

Pour sa seconde édition, le guide gastronomique Gault & Millau Antilles Guyane intègre Saint-Barthélemy. Mardi soir, l’hôtel Le Barthélemy accueillait à Grand-Cul-de-Sac une réception au cours de laquelle des trophées spéciaux ont été remis, et le guide fraîchement édité dévoilé.

 

Le plus prestigieux des prix, le trophée de Chef de l’année 2020 de l’île, a été décroché par Jarad McCaroll, qui officie au Toiny. « Merci beaucoup ! The sky is the limit, we continue to push », a réagi, enthousiaste, le jeune Sud Africain (“Le ciel est la seule limite, nous continuons d’avancer”, ndlr).

 

Eddy Coquin récompensé

Le trophée du Chef Peyi a été décroché par Eddy Coquin du Grain de Sel, qui s’est sobrement déclaré « bien fier de tout ça », sourire aux lèvres. Le trophée jeune talent a été remporté par Saxa Boni, chef du Quarter, qui a aussi vu son barman Edouard Godard désigné meilleur de l’île. Côté service en salle, l’équipe du Cheval Blanc a été sacrée, et Marc Dobbels, directeur du Barthélemy, a été couronné entrepreneur de l’année. « Je dois être le seul manager au monde a avoir ouvert le même hôtel deux fois de suite en deux ans ; merci Irma ! » a-t-il plaisanté.

 

Le Gault & Millau a parcouru les restaurants de Guadeloupe, Martinique, Saint-Martin, Sainte-Lucie et Saint-Barthélemy. L’an prochain devrait s’ajouter la Dominique. Des clients mystères viennent sans s’annoncer et paient l’addition, avant de classer les tables selon une note qui détermine le nombre de toques, de une à cinq. 259 restaurants sont recensées.

 

Deux restos sortent du lot

A Saint-Barthélemy, les deux restaurants les mieux notés ont obtenu trois toques. Il s’agit du Toiny et de la Case de l’Isle, l’établissement du Cheval Blanc. Onze tables ont obtenu deux toques : le Christo Lounge Restaurant, Orega, le Quarter, le Bonito, le Tamarin, Aux Amis, L’Esprit, le Black Ginger, l’Isola, le Manapany et le Santa Fe. D’autres ont reçu une toque, comme le Victoria, le Nikki Beach, le Bagatelle, François Plantation, La Langouste, Ociela, le Sereno, le Pearl Beach…

Le Gault & Millau « est le deuxième guide mondial, le premier étant le guide rouge (Michelin, ndlr) », rappelle Alain Warth, président du G&M Antilles Guyane. «Notre clientèle est celle qui voyage autour des tables gastronomiques, moyenne et haut de gamme. Notre force est notre application et notre site web, avec 360.000 visiteurs par mois. » Quant à Saint-Barthélemy, « c’est une île haut de gamme, d’excellence, nous n’avons pas été surpris de trouver un haut niveau gastronomique. C’est le haut du panier des Antilles, cela s’explique par la clientèle touristique fortunée qui y vient. Notre guide est axé sur la cuisine créole ; ici, c’est plus international. » L’un des parrains du Gault & Millau Antilles Guyane 2020, le Chef Patrick Jeffroy, a averti les Chefs présents dans la salle, au sein d’une assistance joyeuse et dissipée : « Recevoir un prix, c’est toujours important. J’en ai reçu quelques-uns dans ma vie. Il faut continuer pour être encore meilleur. » Les Chefs invités pour le Gourmet Festival, évidemment conviés à l’événement Gault & Millau, ont tous eu un petit mot pour Saint-Barthélemy. « Ce matin j’ai découvert le wahoo, c’est un produit top », a raconté Philippe Jourdin, qui officie dès aujourd’hui aux côtés de Jean-Claude Dufour à L’Esprit.

Créé il y a cinquante ans, le Gault & Millau, tout juste passé sous pavillon russe après son rachat par Vladislav Skvortsov, est présent dans une vingtaine de pays dans le monde, et vise la quarantaine dans les mois qui viennent. Sa version Antilles Guyane promet, chaque année, l’organisation d’une cérémonie de remise des toques et de trophées, sur notre île. Il se murmure que l’an prochain, c’est l’Eden Rock qui devrait accueillir l’événement.

 

JSB 1349

Journal de Saint-Barth N°1349 du 07/11/2019

Haut lieu de la gastronomie
Un plan contre le manque d'eau
Planche à voile

Taux de change

Drapeau USA 1.108 USD Drapeau Russie 70.463 RUB
Drapeau Canada 1.467 CAD Drapeau Brésil 4.589 BRL