Dimanche en fin de journée, les familles qui se promènent sur le parvis du Wall House ont profité d’un petit concert traditionnel improvisé sous le kiosque. 

Village de Noël, Saint-Sylvestre, Carnaval… Autant d’événements en suspens

En Guadeloupe la décision est prise, imposée par la préfecture : pas de Chanté Noël ni de Carnaval en 2021. A Saint-Barth les événements de la fin d’année et le carnaval sont en suspens. Le Village de Noël devrait avoir lieu.

 

Chaque année ce sont des rendez-vous attendus : Chanté Noël, le Village de Noël avec visite du Père Noël, les concerts du Nouvel An… Et au début d’année, le Carnaval. Si en Guadeloupe, la décision d’annuler ces événements a été actée (Carnaval pourrait avoir lieu sous forme dématérialisée, avec un défilé filmé sur scène), à Saint-Barthélemy on attend encore de voir l’évolution de la situation sanitaire pour se décider.
L’Ascco, association du quartier Sous le Vent qui organise chaque mois de décembre un grand concert, a tranché : il n’y aura pas de Chanté Noël cette année. Pour se consoler, le traditionnel camion guirlandé devrait quand même circuler dans les rues de l’île, musiciens à bord. D’ailleurs dimanche un petit groupe se produisait au kiosque devant le musée.
Le Village de Noël organisé par le Comité territorial de tourisme sera maintenu si la préfecture donne son accord, c’est en bonne voie. En revanche, les animations devront être adaptées. La traditionnelle photo des enfants avec Papa Noël est peu compatible avec les gestes barrière...
Quid du Nouvel An, point d’orgue de la festive ? Pour l’instant la Collectivité n’a pas pris de décision. Si le maintien du feu d’artifice ne devrait pas poser problème, pour le concert sur le quai d’honneur, c’est autre chose… La Com attend encore un peu, les yeux rivés sur les chiffres du Covid, et se décidera début décembre.
Enfin, vient Carnaval. Là aussi, la décision d’annuler le grand cortège de Mardi Gras n’a pas encore été actée par la Collectivité. C’est encore loin! Néanmoins on a peine à croire que d’ici février la situation sanitaire sera si rassurante qu’elle autorisera des milliers de personnes à défiler ensemble, avec boissons alcoolisées et musique… Avec l’interdiction de se rassembler à plus de six personnes sur la voie publique, même les déboulés qui se tiennent chaque week-end dès janvier pourraient avoir du plomb dans l’aile, à moins que la préfecture n’autorise, sous réserve du port obligatoire du masque notamment, ces rendez-vous. Là aussi, tout dépendra de l’évolution de l’épidémie dans les semaines qui viennent…

 

Journal de Saint-Barth N°1399 du 25/11/2020

Pas d'effet Covid sur Thanksgiving
Noël approche
Accident mortel