Cynthia Petit, François Tressières, François Leroy, Ombeline Collin, Michael Parisot, Didier Prossaird. 

Saint-Barth Harmony augmente le volume

Cela fait près d’un an que l’association Saint-Barth Harmony jouit de l’école de musique toute neuve à Colombier. Un équipement qui lui a permis d’augmenter sa capacité, avec de nouveaux professeurs, de nouveaux élèves, et depuis peu un bureau recomposé.

 

Samedi dernier, le concert des élèves de Saint-Barth Harmony à l’église anglicane était réservé aux seuls parents, en raison d’une jauge abaissée, Covid oblige. En dehors de ce type d’aménagements, l’association a pu maintenir ses activités tout au long de l’année en dépit du confinement et des mesures sanitaires, grâce à des cours dispensés par Zoom et à des concerts virtuels. Internet a même permis des échanges internationaux avec des écoles de musique du Costa Rica, du Panama et de la Caraïbe. Entre septembre 2019 et juin 2020, neuf événements ont pu se tenir malgré tout.

Un “concert des profs”
au printemps 2021

Plus que se maintenir, l’association s’est même considérablement développée en une année. De deux professeurs en janvier, ils sont désormais quatre, avec la découverte de nouveaux instruments à la clé. Adultes et enfants peuvent apprendre le violon et violoncelle (Ombeline Collin), le piano ou le chant (Michael Parisot), la guitare (François Leroy), et le dernier arrivé a plusieurs cordes à son arc : Didier Prossaird, musicien professionnel dont le camp de base est normalement aux Etats-Unis, accueille des élèves en guitare, piano, basse et batterie. «L’an dernier, on était à 35 élèves, aujourd’hui on en est à 80 ou 85 », se félicite Ombeline Collin. Aux côtés des enseignants le bureau de l’association s’est recomposé. François Tressières est désormais président, Franck Cauet vice-président, Cynthia Petit trésorière, Stéphanie Verrier secrétaire et Céline Carsalade secrétaire adjointe.

Au sein de l’école l’installation se poursuit. La grande salle Frances DeBroff au rez-de-chaussée a été dotée d’une estrade, l’équipe projette d’y installer un système son et lumière de base. En 2021, les activités se poursuivront avec plusieurs concerts (festival de musique, concert de fin d’année, Piteå Day…), et notamment un concert des profs au mois de mars afin de lever des fonds pour l’achat de matériel et l’entretien du bâtiment.  Des stages seront également programmés à chaque vacances scolaires.
Saint-Barth Harmony est aussi sollicitée par des professionnels. L’an dernier une représentation a été donnée au Sereno pour un mariage, et cette année, le Carl Gustaf a demandé une chorale d’enfants pour entonner des chants de Noël, le soir du réveillon.

> Contact :  
stbarthharmony@gmail.com

Journal de Saint-Barth N°1402 du 16/12/2020

Code de l'énergie
Attaque de requin à SXM
Arawak rafle tout