Photographes anonymes exposés au musée

Ultime rendez-vous du premier Saint-Barth Photo Festival : la remise des prix aux lauréats du concours « Libre comme l’art », mardi 14 août au musée territorial.

Mardi se clôturera officiellement la première édition du Saint-Barth Photo Festival, avec la remise des prix du concours « Libre comme l’art ».

Quatorze personnes ont participé, pour l’instant anonymes. « C’est assez varié. La majorité sont des amateurs, on a tout de même deux ou trois professionnels. Trois ont moins de 18 ans », révèle Marie Jeuffrain, coordinatrice générale du festival. Quant aux clichés proposés, « c’est diversifié, surtout que la seule contrainte du concours était que la photo soit prise à Saint-Barthélemy. »

Mardi, toutes les photographies seront projetées sur écran géant, sur le parvis du musée territorial, au cours de la soirée de clôture du festival photo. Les œuvres des gagnants des trois catégories seront, elles, exposées : la semaine dernière, un jury a désigné un premier prix et une mention spéciale. Le troisième photographe primé le sera par le public, au vu du nombre de « j’aime » qu’il a reçu sous sa photo, sur Facebook.

On retrouve, par série de trois clichés, différents styles : des images plutôt classiques de Saint-Barth, comme la vue sur la baie de Colombier, la piste d’aéroport, le clocher suédois, les mouettes se confondant avec les voiles des kitesurfeurs à Grand-Cul-de-Sac. Autre genre qui décidément reste légion sur l’île, les jeux de lumières sur de jolies femmes, de préférence dénudées. Certains ont tenté des photos plus recherchées, sur les lieux méconnus de Saint-Barth, ou encore des superpositions d’images… Il y en a pour tous les goûts. Le verdict du jury sera annoncé mardi soir.

Rendez-vous en 2019

Premier bilan de ce nouveau rendez-vous par Marie Jeuffrain : « On est très contents de la façon dont les choses se sont déroulées, du rendu des expositions. Les gens ont été très emballés, notamment par l’exposition de l’aéroport. Ils ont également apprécié l’exposition sur la Martinique au musée. C’était volontaire de choisir un thème caribéen et cela a beaucoup plu aux visiteurs », assure-t-elle. « Les ateliers photo ont reçu un très bon accueil, ils étaient quasiment tous complets. Jusqu’au 17 août, il ne doit rester que quelques places… » Une première en fanfare, donc, pour ce Saint-Barth Photo Festival. « On travaille déjà sur l’édition de l’année prochaine », confie Marie Jeuffrain.

 

A voir jusqu’au 20 août

- Au musée

Le photographe martiniquais Jean-Luc de Laguarigue présente son travail sur le quartier de Macuba, Nord Plage, vidé de ses habitants et détruit, car impossible à évacuer en cas de catastrophe naturelle. Une autre salle est consacrée à son travail plus général, toujours en Martinique.

 

- A Saint-Jean

Immanquable le long des barrières de l’aéroport, l’exposition rafraîchissante de Géraldine Danon et Philippe Poupon, qui photograhient leurs aventures en famille à bord du voilier « Fleur Australe ».

 

- Au Christopher

Une exposition à l’hôtel de la Pointe Milou consacre les photographes de Saint-Barthélemy et Saint-Martin : Alexandre Peter, Juliette Rémi, Mehdy Maxor, Souleyman Trarieux et Donovane Tremor.

 

- A la Space Gallery

L’exposition « Trough the lense », à la Space Gallery au Carré d’Or, présente le travail de plusieurs photographes locaux et internationaux.

 

Les derniers ateliers photo

- Shooting portrait/mode en lumière naturelle, et avec flash/ réflecteur, par Souleyman Trarieux (10 août, adultes, 20 euros)

- Photographie de nuit, lightpainting, voie lactée par Juliette Rémi (10 août, adultes, 20 euros)

- Photographie de nuit, lightpainting, voie lactée par Juliette Rémi (17 août, adultes, 20 euros)




JSB 1291

Taux de change

Drapeau USA 1.137 USD Drapeau Russie 75.230 RUB
Drapeau Canada 1.513 CAD Drapeau Brésil 4.324 BRL