Jordan Manasse le plus jeune pianiste invité du Festival de musique 2021.

« Lorsque je m’assois devant mon piano, je le fais avec l’intention de faire sourire le public »

De nombreux musiciens de talent se produisent durant le Festival de Musique. Mais peu sont aussi jeunes que Jordan Manasse. Le jeune prodige New-Yorkais de 14 ans a déjà donné des représentations lors de différents évènements et gagné de nombreuses compétitions. Rencontre avec cet artiste.

Journal de Saint-Barth : Peux-tu te présenter ?
Jordan Manasse : Je m’appelle Jordan Manasse, 14 ans et je viens de New York. J’ai commencé à jouer du piano à l’âge de trois ans et j’ai eu mes premières leçons avec mon professeur l’année suivante.

Où as-tu donné des représentations jusqu’à maintenant ?
J’ai joué lors de camps musicaux, dans des trios à Long Island et participé à de nombreuses compétitions également.

Est-ce ta première fois à Saint-Barth ?
Pas vraiment. C’est la troisième fois que je viens sur l’île. Je suis déjà venu avant et j’ai participé au Festival de Musique de Saint-Barth deux fois.

Cette année, le thème du Festival de Musique est l’amour. Comment penses-tu pouvoir véhiculer cette idée dans tes représentations ?
Lorsque je m’assois devant mon piano, je le fais avec l’intention de faire sourire le public et de partager l’amour que j’ai pour le morceau que je joue et pour mon instrument. J’ai une profonde adoration pour le piano en tant qu’instrument et je pense que c’est important en tant qu’artiste. Sinon comment véhiculer ce sentiment ?

Comment fais-tu pour gérer à la fois tes études et ta pratique du piano ?
En général, je me fais un planning pour être sûr de trouver le temps de tout faire. Lorsque je rentre de l’école, je fais mes devoirs puis je prends une pause pour me détendre. Ensuite je commence à pratiquer pour me perfectionner.

Quel est ton morceau préféré ?
Sur les touches noires des Études de Chopin. C’est très amusant à jouer.

Qu’est-ce que tu aimes à propos de Saint-Barth ?
J’aime que ce soit une échappatoire à la grande ville qu’est New York. C’est très paisible, les plages sont très belles. J’aime être proche de la nature. C’est également l’occasion pour moi de voir des animaux que je ne verrai pas autrement. De plus, les gens sont très accueillants ici.

Comment te sens-tu avant une représentation ?
Je suis un peu nerveux mais je sais que j’ai suffisamment appris le morceau pour pouvoir le jouer. J’ai aussi très hâte de jouer. C’est un mélange d’émotions. Je pratique en général la gestion de soi avant un concert pour me relaxer aussi bien physiquement que mentalement.

Si tu pouvais jouer avec un autre artiste, qui choisirais-tu ?
Difficile question. Je pense que je choisirais la violoniste américaine Hillary Hahn. Elle est très talentueuse et j’adorerais pouvoir donner une représentation avec elle.


Programme Festival de musique

Jeudi 14 janvier : Récital de piano à l’église de Gustavia
 à 19 heures (15€) et à 21h (20€)

Vendredi 15 janvier : Soirée opéra Arias à l’église de Lorient,
Chopin / Beethoven à 19 heures (25€)
Debussy / Schubert / Schumann à 21h (30€)

Dimanche 17 janvier  : Soirée jazz à l’église anglicane de Gustavia
John Ellis Jazz Band : Slow-flow Jazz à 17 heures (20€)
John Ellis Jazz Band : Slick-quick Jazz à 19h (25€)

 

    

Journal de Saint-Barth N°1406 du 14/01/2021

Le virus circule activement
Un siège vacant au conseil exécutif
Festival de musique