Les musiciens enchantés de leur nouvelle école

Après six mois de travaux et un investissement de 700.000 euros, la Collectivité a inauguré samedi soir l’école de musique de Colombier, qui sera gérée par l’association Saint-Barth Harmony.

 

Les musiciens sont reconnaissables à leurs tenues blanches. Enfants violonistes ou pianistes, jeune chanteuse guitariste, groupe vocal d’adultes… Les petites représentations s’enchaînent, samedi soir dans la grande salle de la nouvelle école de musique de Saint-Barthélemy, à Colombier. L’espace de répétition et concerts au rez-de-chaussée a été baptisé “salle Frances DeBroff”, en présence de l’intéressée. Cette Américaine bien connue sur l’île, notamment pour avoir créé le Festival de Musique dont la 36e édition bat son plein (lire page suivante), est aussi la fondatrice de l’association Saint-Barth Harmony. « C’est à elle que l’on doit les premiers cours de musique sur l’île », rappelle Elodie Laplace, élue en charge de la culture. « Elle a œuvré toute sa vie pour la musique et continue de faire rayonner Saint-Barth à travers la musique classique. » Frances DeBroff est enchantée de cet hommage et surtout d’écouter les talents des musiciens en herbe. « Merci aux parents qui encouragent leurs enfants à jouer de la musique, c’est autre chose que regarder la télévision, c’est très positif dans notre société ! »

L’association Saint-Barth Harmony compte une salariée, Ombeline Collin, professeure de violon et violoncelle, et elle est présidée par Mélanie Magras. « Tous ceux qui pratiquent la musique quotidiennement sont conscients que le talent s’exprime d’autant mieux dans un environnement favorable », déclare cette dernière à l’assistance, non sans remercier la Collectivité et toutes les personnes qui s’impliquent pour l’association. « Cette nouvelle école favorisera la voie de l’excellence pour les élèves, j’en suis certaine. »

Aujourd’hui, Saint-Barth Harmony compte trois professeurs : Ombeline Collin enseigne le violon ou violoncelle à une quarantaine d’élèves, une vingtaine suivent les cours de piano avec Michaël Parisot, et une dizaine apprennent la guitare auprès de François Leroy. Ils profitent désormais de l’entièreté du bâtiment Alcide-Terrac : cinq salles à l’étage, et deux au rez-de-chaussée, dont une pour le stockage de matériel. Chaque salle de musique est insonorisée. « L’ancienne menuiserie détruite par Irma va être démolie, pour libérer de l’espace de stationnement», précise Elodie Laplace au cours de la visite. Un nouveau lieu dédié aux agents des services techniques a été bâti juste à côté, et la petite case jaune sur le parking doit aussi à terme être réhabilitée.

Les murs de pierre de l’école Alcide-Terrac ont été conservés, mais doublés d’une structure béton et couverts d’une dalle : le lieu servira d’abri anticyclonique. Il restera aussi utilisé comme bureau de vote pour les habitants de Colombier.

 

Concert le 8 février

Le nouvel espace offert à Saint-Barth Harmony, qui depuis Irma se serrait dans le bâtiment du terrain de proximité de l’Anse des Cayes, permet à l’association de proposer de nouveaux instruments. « Nous recherchons des professeurs, de préférence établis sur l’île, et idéalement pour des cours de percussions », informe Mélanie Magras. Elle invite tous les amateurs de musique à un concert de charité afin de soutenir le lancement de la nouvelle école, le 8 février à l’église anglicane de Gustavia.

 

> Contact : stbarthharmony@gmail.com

JSB 1358

Journal de Saint-Barth N°1358 du 16/01/2020

Le cap des 10.000 habitants franchi
Johnny discrètement déplacé
Ecole de musique inaugurée

Taux de change

Drapeau USA 1.087 USD Drapeau Russie 80.690 RUB
Drapeau Canada 1.527 CAD Drapeau Brésil 5.596 BRL