Kyril Zlotnikov ©DR

Le Festival de musique accueille 58 musiciens

Pour sa 38e édition, qui commence dimanche 9 janvier pour s’achever une semaine plus tard, le dimanche 16 janvier, le Festival de musique de Saint-Barth annonce un programme des plus prestigieux. En effet, 58 musiciens ont répondu favorablement à l’invitation lancée par les organisateurs. Et pas des moindres. Tout au long de la semaine, la programmation va ainsi permettre aux amateurs de l’île d’aller écouter des artistes tels que Caroline Bembia, harpiste originaire de New York, Sergei Bresler, violoniste ukrainien qui a commencé à jouer dès l’âge de cinq ans, Roberta Cooper, violoncelliste, Sarah Joy Miller, soprano, et bien d’autres parmi lesquels Kyril ­Zlotnikov.
Le violoncelliste, né à Minsk en Biélorussie dans une famille de musiciens professionnels, a depuis 1991 parcouru le monde pour y jouer sa musique et recevoir des prix dans de nombreux concours internationaux. Par ailleurs, il est l’un des membres fondateurs du groupe reconnu pour sa créativité artistique, l’un des quatuors les plus dynamiques et passionnants, The Jerusalem Quartet. Les musiciens ont donné de nombreuses représentations dans le monde entier et sont devenus le premier quatuor à cordes d’Israël.
En soliste, Kyril Zlotnikov a joué avec des orchestres de grande renommée tels que le philharmonique d’Israël, le Symphonique de Jérusalem, l’Orchestre Symphonique de Ludwigsburg, l’Orchestre Gulbenkian, l’Orchestre du Divan Ouest-Oriental... Il a collaboré avec les chefs comme Daniel Barenboim, Zubin Mehta, Pierre Boulez, Lawrence Foster, Asher Fish, Simone Young. Son large répertoire couvre les œuvres de violoncelle importantes du baroque, de la période classique, de la musique romantique et contemporaine. Il a notamment enregistré les trios complets pour piano de Mozart avec le maestro Daniel Barenboim et le violoniste Nikolaj Znaider. Les deux CD ont été publiés par EMI en avril 2006.

Kyril Zlotnikov va se produire à deux reprises lors du Festival. Le mercredi 12 janvier en l’église de Lorient, où il va interpréter le double concerto pour violon et violoncelle (A A-mineur opus 102) de Brahms en compagnie de la talentueuse violoniste Tessa Lark. Le lendemain, mercredi 13 janvier, c’est en l’église de Gustavia qu’il jouera, toujours avec Tessa Lark mais aussi Inon Barnatan au piano. Ensemble, ils livreront une interprétation du trio pour piano (B majeur, opus 8) de Brahms.
Il est à noter que Kyril Zlotnikov - également vice-président exécutif du Festival - joue sur un violoncelle Giovanni Battista Ruggieri de 1710. Une pièce de grande valeur qui lui a été prêtée et appartient à une collection privée.

 

Le programme
• Dimanche 9 janvier : Soirée d’ouverture du Festival d’étoiles, Église anglicane, 17h  (35€)
• Mardi 11 janvier : Petite Musique de chambre,
    Église catholique, Gustavia, 19h  (35€)
• Mercredi 12 janvier : Soirée orchestrale,
    Église catholique, Lorient, 19h (30€)
• Jeudi 13 janvier : Musique pour Piano,
    Église catholique, Gustavia, 19h (35€)
• Vendredi 14 janvier : Nuit de l’Opéra,
    Église catholique, Lorient, 19h (35€) et 21h (40€)
• Samedi 15 janvier : Musique spectaculaire
    Église anglicane, 18h30  (20€)
• Dimanche 16 décembre : Soirée Jazz,
    Église anglicane, 17h  (35€)
Attention, le nombre de places est limité. Les billets sont en vente au CTTSB jusqu’à samedi 8 et sur le Marché de Gustavia dimanche matin ainsi que le soir du concert.

 

Journal de Saint-Barth N°1454 du 06/01/2022

Le retour du Couvre-feu
38e édition du Festival de musique /