Layla Berry : « Je vise la couronne, mais ça ne tiendra pas qu’à moi »

Samedi, c’est le grand jour : Layla Berry défilera parmi les trente candidates au titre de Miss France 2020, à Marseille, et en direct sur TF1 à partir de 21 heures (Paris), 16 heures locales. Entretien avec Miss Saint-Barthélemy Saint-Martin à quelques jours de l’événement.

 

Il s’en est passé, des choses, depuis l’élection d’octobre au Princess Casino de Marigot. « ça me paraît tellement loin ! » admet Layla Berry, candidate de nos îles pour devenir Miss France 2020.

Après le séjour en Polynésie, Layla et ses consœurs sont arrivées à Marseille, où se déroulera l’élection, ce samedi. « A Tahiti et Moorea, nous avons nagé avec les raies et les requins, et nous avons fait les premiers défilés, les premières conférences de presse. Tous les jours, il y avait un buffet, il fallait gérer sa consommation de desserts pour ne pas prendre ni perdre un gramme, car les tenues sont réalisées sur mesure… » raconte la jeune femme.

 

Côté ambiance, ce n’est pas si rose qu’il n’y paraît dans les reportages réalisés sur place par TF1. « Il y a eu pas mal de tensions à Tahiti. TF1 et 50 mn Inside étaient là en permanence. Dès qu’il y avait une caméra, toutes les filles se jetaient dessus. Forcément, c’est une compétition ! C’est parfois difficile de trouver sa place. »

 

Une course de fond

De retour en métropole, les trente jolies filles ont visité la cité phocéenne, son marché de Noël, ses calanques, ont rencontré le maire Jean-Claude Gaudin. « Et depuis deux jours, on répète les chorégraphies, de 8 heures à 20 heures chaque jour jusqu’à la cérémonie. C’est très intense. Il y a une chorégraphie très longue, de 9 minutes… Nous serons très bien préparées pour offrir un super show », promet Layla Berry. «Les filles se révèlent de jour en jour, surtout celles qui avaient un peu joué un jeu à Tahiti. Certaines craquent, parce qu’elles n’en peuvent plus… Maintenant, nous sommes vraiment dans une course de fond.»

 

Avec une première échéance le 11 décembre (hier) : chaque candidate est passée devant un jury, qui déterminera d’ores et déjà les quinze demi-finalistes. « On ne sait pas du tout à quoi s’attendre », avouait Layla en amont. « Je n’appréhende pas tellement, parce que j’ai décidé de ne pas élaborer de stratégie, et de rester moi-même. » Le résultat de cette présélection ne sera pas connu avant samedi, ni par le public ni par les filles elles-mêmes.

 

« Rien n’est joué », conclut Layla, 20 ans. « Mon objectif, la première étape, c’est de parvenir dans le top 15. Ensuite, je vise la couronne, mais là ça ne tient plus qu’à moi, c’est le vote du public qui jouera. A Saint-Barth et Saint-Martin, on est peu d’habitants par rapport à des régions comme le Nord de la France, très mobilisées. Je vais donner le meilleur de moi-même pour essayer de convaincre ! »

_______________________

Le déroulé de l’élection

Dernière ligne droite pour trente candidates qui monteront sur la scène du Dôme de Marseille samedi. A l’issue du show, Vaimalama Chaves coiffera de sa couronne une nouvelle Miss France, devant plus de sept millions de téléspectateurs.

Deux maîtres de cérémonie, Jean-Pierre Foucault et Sylvie Tellier, ouvriront la soirée électorale à Marseille. Les trente candidates défileront et danseront en différentes tenues, sur le thème “Le tour du monde des Miss”, avec des tenues sur le thème de l’Angleterre, l’Espagne, la Russie, l’Amérique, le Japon, l’Afrique. La Polynésie, patrie de Vaimalama Chaves, Miss France 2019, sera également mise à l’honneur. Mais les passages les plus attendus sont traditionnellement le défilé en costumes régionaux, et bien sûr le passage en maillot de bain.

Au fil de la soirée, chacune des Miss sera amenée à se présenter et dire quelques mots au micro de Jean-Pierre Foucault, épreuve redoutée et capitale pour les jeunes femmes. Quinze demi-finalistes, sélectionnées par un jury le 11 décembre, seront désignées. Elles-mêmes ne découvriront à ce moment là, en direct, si elles font partie de la bonne moitié.

Top 15 puis Top 5

Ensuite, un top 5 sera désigné selon le vote des téléspectateurs et celui du jury, à 50/50. Le jury est présidé par la footballeuse internationale Amandine Henry, et composé de la Miss France 1999 Mareva Galanter, du présentateur de Koh Lanta Denis Brogniart, du duo de chanteurs Vitaa et Slimane, de l’actrice de “Plus Belle la Vie” Laëtitia Milot et du chef pâtissier Christophe Michalak.

Enfin, la Miss et ses dauphines seront choisies uniquement par le vote du public.

Après une prestation de la star britannique Robbie Williams, qui assure en ce moment la promotion de son album de Noël, la nouvelle Miss France 2020 sera enfin connue… Et recevra sa couronne des mains de Vaimalama Chaves, qui après un an à porter l’écharpe, se destine à une carrière de chanteuse.

La soirée sera agrémentée et suivie de documentaires sur les Miss, les élections régionales, les activités à Tahiti, Moorea et Marseille, etc.

 

> Attention, le vote est ouvert depuis l’outre-mer, mais en direct ; c’est à dire à partir de 16 heures et non 21 heures. 







Journal de Saint-Barth N°1354 du 12/12/2019

Layla Berry, jour J samedi
Chantons Nwel
Réforme des retraites

Taux de change

Drapeau USA 1.082 USD Drapeau Russie 70.668 RUB
Drapeau Canada 1.437 CAD Drapeau Brésil 4.747 BRL