Florence Blanchard : « Je sors totalement de ma zone de confort ! »

Elle met ses études en pause pour participer à l’élection de Miss Saint-Martin Saint-Barthélemy, qu’elle vit comme une aventure : Florence Blanchard, 19  ans, est plus impatiente qu’anxieuse à l’approche de la soirée.

 

Florence Blanchard, 19 ans, dispose de tous les atouts pour devenir Miss. Taille de guêpe, 1 mètre 72, yeux en amande et sourire gracieux, elle participera le 5 octobre, face à quatre autres candidates, à l’élection de Miss Saint-Barthélemy Saint-Martin.

 

Aujourd’hui, elle est plus impatiente qu’angoissée à cette idée. « Pour l’instant ! Le jour J, c’est sûr qu’il y aura du stress, mais aussi un peu d’adrénaline et de hâte, car on se prépare depuis la fin du mois de juin. » Ces dernières semaines, les répétitions et shootings photo se sont enchaînés à Saint-Martin. « Je sors totalement de ma zone de confort ! Je ne suis pas du tout habituée aux talons hauts et maquillage », admet Florence, qui confesse quand même une petite addiction au shopping. Elle n’a jamais été passionnée par l’élection Miss France, alors quand le comité local lui a proposé de participer, elle a hésité. « J’ai mis du temps à me décider. Puis je me suis dit qu’élue ou non, c’est une expérience qui peut m’apporter beaucoup. » Elle confie avoir déjà perdu en timidité. « Si les autres y arrivent, pourquoi pas moi ? Il n’y a pas de secret, ça se travaille. » On sent que Florence à son petit caractère, un plus pour aller loin dans la compétition. Pour prendre part à l’élection locale, elle a mis en pause ses études en comptabilité et gestion, qu’elle suit à Montpellier, où elle vit depuis qu’elle a quitté le collège Mireille-Choisy, après la 3e.

 

Les préparatifs de l’élection lui ont permis, déjà, de découvrir Saint-Martin sous un nouveau jour, guidée par les locales.

 

Si Florence parvient à décrocher la couronne et partir défendre les îles du Nord à Marseille, en décembre, elle compte bien mettre en avant son île natale. « Montrer que l’on n’est pas juste une “île de riches”, de touristes, qu’il y a une histoire. » Traditionnellement, chaque jeune femme choisit une cause à mettre en avant si elle est élue. Miss France 2020, la belle Tahitienne Vaimalama Chaves, s’était positionnée contre le harcèlement scolaire, qu’elle avait elle-même subi dans son enfance. Florence Blanchard y a déjà réfléchi : « J’aimerais pouvoir aider les jeunes des îles à suivre les études qu’ils souhaitent ; car tout le monde n’a pas les moyens de partir. »


1344

Journal de Saint-Barth N°1344 du 03/10/2019

Election des Miss
Disparition de Chirac
Nouvelle usine d'incinération

Taux de change

Drapeau USA 1.114 USD Drapeau Russie 71.307 RUB
Drapeau Canada 1.464 CAD Drapeau Brésil 4.636 BRL