Festival de musique : Aloha Makana !

Derniers jours du Festival de Musique, avec deux concerts dans la plus pure tradition hawaïenne signée du guitariste Makana, à écouter samedi et dimanche. Sans oublier la traditionnelle soirée opéra, demain.


Il est de retour : Makana, l’incroyable guitariste hawaïen, qui porte sur ses épaules la tradition musicale de ses îles natales, Ki Ho’alu. Invité du festival de musique de Saint-Barth en 2008 et 2010, il est de retour en 2019 avec deux concerts : samedi 19 janvier à 19 heures à l’Ajoe à Lorient et dimanche 20 janvier à 17 heures à l’église anglicane de Gustavia, clôturant le 35e anniversaire du festival.


Invité par Barack Obama
« La musique m’a choisi », répond-il à la question de son choix de carrière. « J’ai commencé à jouer à l’âge de 7 ans. » Il a tiré les leçons des grands maîtres de la « slack guitare » et détient maintenant cet honneur, à 40 ans. « Nous maintenons cette musique vivante par un mince fil », dit-il. « La musique que je joue est classique en termes culturels.»

Makana a repris ce style hawaïen traditionnel - dans lequel les cordes de guitare sont «relâchées» et accordées sur un accord - et l’a appliqué à d’autres styles de musique, du bluegrass au rock. Quand il joue de la guitare acoustique, les gens sont émerveillés par la plénitude du son. « Cela ressemble à trois guitares à la fois», déclare le virtuose. «Vous jouez de la basse, du rythme et de la mélodie en même temps. C’est difficile à apprendre et difficile à jouer, mais un retour à la nature avant tout.»

Makana, qui a joué pour son compatriote hawaïen Barack Obama à la Maison Blanche, trouve que la musique est « le moyen le plus efficace de partager ses sentiments avec quelqu’un ». Il est clair que son expression est efficace, comme l’a écrit le magazine Esquire : « Hawaï est plus âgé que le blues et Makana y est considéré comme le plus grand musicien vivant. » En 2012, il a reçu l’un des plus grands honneurs musicaux d’Hawaï : le prix Héritage Na Hoku Ki Ho’alu (Slack Key) Par la Hawaii Academy of Recording Arts.


Pour les amateurs d’opéra
Egalement ce week-end, vendredi 18 janvier à 20 heures à l’église catholique de Lorient, le festival de musique présente sa populaire soirée d’opéra, mettant en vedette le favori de Puccini, La Bohème, avec les sopranos Ginger Costa-Jackson et Marina Costa-Jackson; Jamie Offenbach et Peter Strummer; le baryton Ed Parks; et les ténors Richard Trowel et Gino Quilico. Le maestro Steven Mercurio revient, avec le panache qu’on lui connaît, diriger l’orchestre.

_________________________

Programme
- Jeudi 17 janvier : musique de chambre, église catholique Gustavia, 19 h
- Vendredi 18 janvier : Opéra La Bohème, église catholique, Lorient, 20h
- Samedi 19 janvier : nuit hawaïenne, Ajoe, 19h
- Dimanche 20 janvier: soirée hawaïenne, église anglicane, 17h


>Infos sur www.stbartsmusicfestival.org


JSB 1311





Journal de Saint-Barth N°1311 du 17/01/2019

Grand débat national
Reptiles en danger
Code de l'urbanisme
Noyade mortelle

Taux de change

Drapeau USA 1.103 USD Drapeau Russie 70.724 RUB
Drapeau Canada 1.462 CAD Drapeau Brésil 4.521 BRL