Deux Saint-Barths parmi les prétendantes à la couronne de Miss

L’élection de Miss îles du Nord se déroulera en octobre à Saint-Martin. Parmi les six candidates, deux belles brunes représentent notre île : Florence Blanchard et Layla Berry, toutes deux âgées de 19 ans.

 

Mission accomplie ! Après la défection de Saint-Pierre-et-Miquelon, le comité Miss France de Saint-Martin et Saint-Barthélemy est parvenu, en quelques semaines, à dénicher six prétendantes à la couronne de reine de beauté. Dont, fait rare, deux sur l’île de Saint-Barthélemy.

Layla Berry, jolie métisse de 19 ans et 1m75, est la candidate numéro 3. A ses côtés, Florence Blanchard, belle brune de 19 ans et 1m72, porte le numéro 6. Elles affronteront quatre autres jeunes femmes, originaires de Saint-Martin : Nayeli Hassel, 18 ans ; Amandine Gassant, 19 ans ; Cassandre Martin, 20 ans ; et Tanaya Charles, 19 ans. Avec deux candidates qui sont issues de Saint-Barthélemy cette année, Cathy Vermot de Boisrolin, la présidente du Comité, espère bien marquer le coup et ouvrir davantage l’événement vers notre île. « Mon souhait, c’est que l’an prochain l’élection se tienne à Saint-Barth », confie-t-elle.

Dès la troisième semaine d’août, les répétitions commenceront en vue de la soirée d’élection régionale, le 5 octobre à Marigot (Saint-Martin). Première étape pour les filles : recevoir assez de votes sur internet pour faire partie du top 5 régional (mathématiquement, une seule sera éliminée à ce stade). Ce classement est déterminé par les votes SMS des habitants, ouverts à compter du 1er septembre. Lors de la grande soirée à Saint-Martin, le jury terminera de désigner une Miss Îles du Nord 2020, et ses dauphines. L’élue partira en Polynésie pour la préparation au grand show Miss France 2020 de TF1, qui se tiendra en décembre à Marseille.

 

Sans faire de chauvinisme excessif, on croise un peu les doigts pour que l’une de nos deux Saint-Barths soit celle-là… « Ce sont deux bonnes candidates, je les vois dans le top 15 national », assure Cathy. « Aller le plus loin possible, ce serait un message fort à Saint-Barthélemy. Une façon de dire que ce n’est pas parce qu’on est petit qu’on ne peut pas gagner. Nous y allons en compétiteurs ! »

Le comité a généralement du mal à réunir suffisamment de prétendantes emplissant tous les critères (1m70 minimum, longiligne, pas de tatouage, pas de piercing, etc.), c’est pourquoi habituellement, l’élection des îles du Nord n’a lieu qu’une année sur deux, en alternance avec Saint-Pierre-et-Miquelon. Mais cette fois-ci, l’archipel n’a pas réussi à trouver suffisamment de jeunes filles volontaires correspondant aux critères. Après quelques hésitations, le Comité Miss France a décidé de faire une entorse à la règle et de permettre aux îles du Nord de concourir deux ans de suite.

L’an dernier, une seule représentante de Saint-Barth, Jessica Borilla, avait pris part à l’élection locale. Elle avait été élue première dauphine d’Alisson Georges, Miss Saint-Martin Saint-Barth. Piquée par ce milieu, elle jouera le rôle de marraine et de conseil pour les deux locales, Florence Blanchard et Layla Berry.

 

Celle qui sera couronnée en décembre aura la lourde tâche de succéder à Vaimalama Chavez, Tahitienne qui outre sa beauté, a fait montre d’un caractère fort et d’un humour à toute épreuve tout au long de son année de règne, égratignant l’image lisse des Miss.

 

 

> Informations sur la page Facebook Miss Saint-Martin/Saint-Barthélémy pour Miss France.


JSB 1337



Journal de Saint-Barth N°1337 du 01/08/2019

Family Festival
Papier-sargasses
Open tennis
Bromate
Concours de beauté

Taux de change

Drapeau USA 1.109 USD Drapeau Russie 70.744 RUB
Drapeau Canada 1.462 CAD Drapeau Brésil 4.640 BRL