“Décrochage”, un roman à suspense dans le ciel de Saint-Barth

Thierry Vigoureux et Anne Reale, journalistes et pilotes d’avion, publient un roman intitulé “Décrochage – harcèlements dans le cockpit”, dont les péripéties se déroulent dans un avion solaire futuriste coincé entre Saint-Barthélemy et Montserrat.

 

Un livre d’été, facile à lire, dont le décor sera familier aux habitants de notre île. Le volcan de Montserrat entre en éruption, et une jeune pilote d’avion, Léa, doit convoyer des blessés vers leur île de prédilection, Saint-Barthélemy. Son SunFastBird, petit appareil de type Cessna Caravan qui fonctionne à l’énergie solaire, est aperçu à la Tourmente, prêt à atterrir sur la courte piste de Saint-Jean ; mais sans explication, elle remet les gaz et s’envole au-dessus de la baie. Que se passe-t-il dans cet avion ? A bord, le lecteur découvre au fil des pages l’histoire personnelle de la pilote, les caractères capricieux de riches passagers habitués de Saint-Barth… Et le fonctionnement du SunFastBird, presque un personnage central de l’aventure, avion imaginaire mais qui selon le co-auteur Thierry Vigoureux pourrait bien fendre le ciel de la Caraïbe plus rapidement qu’on ne le pense. « A mon avis, d’ici cinq ans », estime l’auteur.

 

Journaliste spécialisé dans l’aéronautique pour l’hebdomadaire Le Point, Thierry Vigoureux connaît bien Saint-Barthélemy pour s’être posé une centaine de fois sur les 650 mètres de piste de l’aéroport Rémy de Haenen, aux commandes de petits avions. « J’ai commencé ma carrière à la revue Bateaux, je suivais des courses océaniques. Je venais régulièrement en Guadeloupe et à Saint-Barth. J’ai passé en même temps mon brevet de pilote ; il existe beaucoup de similitudes entre ce qu’on fait sur l’eau et en l’air. » A l’époque où les communications en mer étaient moins évidentes qu’aujourd’hui, Thierry Vigoureux embarquait quelques journalistes dans son petit avion, s’envolait à la rencontre des premiers marins de la Lorient-Saint-Barth et survolait les bateaux, pour interviewer les skippers avant leur arrivée à Gustavia. Son épouse Anne Reale, également journaliste et pilote, est co-auteure. « Aujourd’hui écrivain, elle a été le nègre de Tabarly, et a écrit un certain nombre de livres sur des aventures maritimes », explique Thierry Vigoureux. Citons “Les Conquérants de l’Océan” (1994) ou “De Glace et de Lumière” (2012).

Dans “Décrochage”, le couple a laissé de côté l’océan pour son second amour, le ciel.

Le livre met en scène divers engins volants, avions et drones, « futuristes mais plausibles, car extrapolés à partir des dernières découvertes scientifiques et aéronautiques», soulignent les auteurs.

 

« L’avion électrique vole déjà »

Le SunFastBird piloté par Léa dans le roman est un petit appareil de type Cessna 208 Caravan doté de quatre petits moteurs électriques, et dont la carlingue est recouverte d’une peinture faite de microcellules photovoltaïques, la structure elle-même abritant les batteries. Il aurait ainsi une autonomie de 4 heures, avec un moteur gasoil d’appoint pour le décollage. « Je suis de près l’actualité scientifique dans le secteur aéronautique. L’avion électrique vole déjà, notamment pour les tours de pistes (entraînements des pilotes au décollage et à l’atterrissage, ndlr). C’est très bien pour les pilotes qui débutent, et le principal intérêt est la réduction du bruit », détaille Thierry Vigoureux. Peut-on imaginer des avions silencieux se poser à Saint-Jean ? « Aller de Paris à Pointe-à-Pitre en avion électrique, ce n’est pas réaliste. Il faudrait autant de batteries que le poids des passagers, ce n’est pas la panacée ; et les technologies actuelles ne le permettent pas. » Mais un avion solaire tel que le SunFastBird piloté par son héroïne Léa pourrait « assurer des liaisons régionales dans les années à venir, notamment dans les Caraïbes. Chez Airbus, il existe déjà un prototype en cours de développement, avec un moteur électrique sur quatre… »

Si ces technologies d’avenir feront rêver le lecteur, “Décrochage” est d’abord un thriller, avec en toile de fond une affaire de harcèlement d’un homme sur son ancienne compagne, de volcan explosif et de tempête tropicale, d’emballement médiatique et de sécurité aérienne, de romance aussi, le tout dans le décor idyllique fourni par nos îles, Saint-Barth, Saint-Martin, la Guadeloupe, Montserrat.

 

> “Décrochage”, de Anne Reale et Thierry Vigoureux, Editions JP Otelli (11 juillet 2019), 250 pages, 24,35 euros.

 

JSB 1340





Journal de Saint-Barth N°1340 du 05/09/2019

Rentrée scolaire
Ouragan Dorian aux Bahamas
Archéologie
Ironman

Taux de change

Drapeau USA 1.105 USD Drapeau Russie 70.941 RUB
Drapeau Canada 1.465 CAD Drapeau Brésil 4.505 BRL