Vingt exposants au marché, d’autres sur liste d’attente

Dimanche se tiendra la première édition du marché de Saint-Barth, rue du Général-de-Gaulle à Gustavia. Les commerçants se sont pressés pour y tenir un stand.

La population en attend beaucoup, et visiblement les commerçants aussi : les demandes pour occuper un espace sur le premier marché de Saint-Barth ont été nombreuses. Il y a même une liste d’attente. Car avec 20 exposants, la rue du Général-de-Gaulle sera pleine, dimanche entre 8 heures et midi.

Les plus nombreux sont les commerçants de bouche : pêcheurs, Ti Marché, AMC, Cré’age, la Petite Colombe … Pour les boissons, les rhums M’Bolo et Ginette tiendront un étal, ainsi que Le Café de Saint-Barth, les jus de fruits de Plant Based Daily. A partir du deuxième marché s’ajoutera le glacier Ice Scroll Saint-Barth.

Quelques exposants proposeront des produits artisanaux, comme des savons, des pochettes, les céramiques des Petits Carreaux, l’Atelier de Valentine et Fabien pour les bijoux. Côté textile, les marques de vêtements Free in Saint-Barth et de maillots de bain Borderline seront de la partie. Enfin, deux places étaient réservées à des associations. Une seule s’est manifestée, Artists of Saint-Barth, et proposera des œuvres réalisées par les artistes locaux.

« C’est un bel échantillonnage de tout ce que l’on peut trouver sur l’île », se félicite Elodie Laplace, présidente de la commission culture fêtes et cérémonies, à l’origine du projet marché. D’autres idées sont à l’ordre du jour, qui peuvent être mises en œuvre par des associations : « J’aurais aimé que l’on vende des œufs de l’ile, et des travaux de paille. »

Les commerces ouverts

Vingt exposants, c’est un bon début, et c’est le nombre maximum que la rue peut accueillir. « Toute la rue sera vraiment dynamique, quasiment tous les commerçants seront ouverts », précise Elodie Laplace. Pour éviter toute concurrence déloyale, elle a démarché les patrons de boutiques du quartier Saint-Jean, pour leur proposer de tenir également un étal. « Les exposants s’engagent pour un trimestre, donc trois marchés. Le but est d’avoir un noyau fixe, notamment les commerces de bouches, et un roulement d’autres produits. » Pas d’ouverture en fanfare, mais un fond sonore caribéen sera diffusé sur le secteur, pour donner une petite ambiance festive au tout.

Et pour cette première édition du marché, un bateau de 600 croisiéristes est attendu.

« Cela va apporter une animation supplémentaire à Gustavia, le dimanche », parie la conseillère territoriale. Après l’édition du 15 avril, rendez-vous sera donné tous les premiers dimanches du mois, donc le 6 mai pour la deuxième édition.


JSB 1274





Taux de change

Drapeau USA 1.129 USD Drapeau Russie 75.227 RUB
Drapeau Canada 1.510 CAD Drapeau Brésil 4.413 BRL