Un nouvel arrêté encadre la navigation


Un nouvel arrêté de la préfecture de Saint-Martin et Saint-Barthélemy est entré en vigueur mardi 9 juin, concernant la navigation. Il reprend la règle sanitaire d’entrée sur le territoire : une personne arrivant en bateau doit soit rester quatorze jours confinée à bord, soit faire un test et rester sept jours en quarantaine. Sauf si elle justifie qu’elle vient de passer au moins quatorze jours sur une autre île des Antilles.
Mauvaise nouvelle pour le Great Bay ou The Edge : les navettes de transport de passagers et les charters immatriculés d’un pays hors Union Européenne sont interdits. L’entrée sur le territoire des ressortissants autres que de l’UE, l’espace Schengen ou le Royaume-Uni est interdite. Ce qui exclut les résidents de Sint-Maarten. Pourtant, les navires de plaisance venant de Sint-Maarten sont autorisés, comme ceux de l’UE, de l’espace Schengen ou du Royaume-Uni. Ils doivent informer le Cross Antilles Guyane de leur escale 24 heures avant l’arrivée au mouillage. La règle des 4 milles nautiques est oubliée : la navigation des bateaux basés à Saint-Martin et Saint-Barthélemy est autorisée dans les eaux territoriales.

Journal de Saint-Barth N°1379 du 10/06/2020

Touristes plus que jamais désirés
Tribunal
Thomas Gréaux président de la Cem