Trois gendarmes s'installent au fort

Avec l’été, c’est le jeu des départs et arrivées à la brigade de gendarmerie de Saint-Barthélémy. Trois nouveaux titulaires ont pris leurs fonctions cet été, dont un nouvel adjoint au capitaine, le major Vicaire.

 

Lorrain de 51 ans, Michel Vicaire vient de rentrer de Jordanie, où il avait rejoint les forces françaises en opération extérieure, en tant que prévôté. Cette organisation méconnue est formée de gendarmes traditionnels détachés auprès de l’armée sur les théâtres opérationnels à l’étranger.

Avant la Jordanie, Michel Vicaire avait effectué une mission du même type au Mali, au sein de la célèbre opération Serval en 2013 et 2014. Hormis ces postes de quelques mois, il a effectué la majeure partie de ses 35 ans de carrière dans la région Midi-Pyrénées, avec un passage à La Réunion au début des années 2000.

C’est donc un baroudeur qui rejoint les rangs de la brigade de Saint-Barth, comme adjoint du capitaine Eric Magniol. Ne va-t-il pas s’ennuyer, passant de la complexité des conflits malien et syrien aux affaires insulaires locales ? « C’était très compliqué, c’est sûr qu’il y a une transition à faire à chaque fois », admet le major, « mais je me plais à dire que je ne m’ennuie jamais. » Il mettra sa spécialité, la police judiciaire, au service de la brigade de Saint-Barth, destination « qui fait rêver ». Installé à Gustavia depuis moins d’un mois, le premier contact « correspond à l’image que je pouvais m’en faire. »

_______________________________________

L’adjudant Pascal Saltel, une première en outre-mer

Autre nouvel arrivant au fort, l’adjudant Pascal Saltel a quitté la Dordogne (Terrasson-la-Villedieu exactement) pour Saint-Barthélemy, sa première affectation en outre-mer. De notre île, il ne connaissait que la réputation, « d’autant qu’elle était sous les feux des projecteurs au moment ou j’ai été nommé, peu après le décès de Johnny Hallyday… » Premières impressions : « C’est beau, l’accueil est très sympa. Je suis ravi », commente-t-il. Souvenir récent le plus marquant de ses 24 années de service dans la gendarmerie : il s’est fait tirer dessus l’an dernier par un forcené, lors d’une intervention pour un simple différend familial… « J’ai trouvé une minuscule fenêtre pour négocier, et les choses se sont bien terminées », sourit-il.

_______________________________________

Laura Lancinot, « rencontrer d’autres cultures »

La gendarme Laura Lancinot, 26 ans, établie sur notre île depuis le 17 juillet, espérait « une expérience ultramarine, pour voir une autre façon de travailler, rencontrer d’autres cultures… C’est un choix de carrière. » Sa demande d’affectation en outre-mer a été accélérée par l’ouragan Irma. Un membre de la brigade a quitté Saint-Barth quelques semaines après le passage du cyclone, et il fallait un remplaçant au pied levé. «L’appel a été lancé au mois de novembre, il fallait répondre dans la semaine », se rappelle Laura Lancinot, auparavant en poste en Bretagne, mais qui connaît les Antilles pour les avoir plusieurs fois visitées depuis l’enfance. Elle entre à Saint-Barthélemy dans sa septième année de service.


JSB 1292





Taux de change

Drapeau USA 1.130 USD Drapeau Russie 72.743 RUB
Drapeau Canada 1.516 CAD Drapeau Brésil 4.376 BRL