Le cap des 10.000 habitants est franchi

Cette courbe montre l’évolution de la population municipale de l’île depuis 1921 (2.519 habitants). Elle est restée en dessous des 2.500 habitants jusqu’au début des années 80. Les vingt dernières années du XXe siècle ont vu une explosion démographique, de 3.059 habitants en 1982 à 6.854 en 1999. Cette hausse s’est poursuivie au début des années 2000, et depuis 2010, la hausse est plus modérée. © JSB

 

L’Insee a publié en ce début d’année les chiffres issus d’un recensement national effectué en 2017. La population totale de l’île dépasse désormais 10.000 âmes, et la population municipale continue d’augmenter, avec 9.961 résidents.

 

La campagne de recensement avait eu lieu en janvier et février 2017 sur notre île. L’Insee vient d’en publier les résultats. Saint-Barthélemy compte désormais, officiellement, 10.083 habitants. Ce chiffre est celui de la population totale. Il faut lui enlever les 122 personnes de la population comptée à part, c’est à dire des personnes dont la résidence est enregistrée sur l’île, bien qu’ils vivent ailleurs (étudiants à l’extérieur, notamment). Reste donc 9.961 personnes qui résident à l’année sur l’île : c’est la population municipale, utilisée par l’administration.

 

Le dernier recensement datait de 2013, et avait compté 9.279 habitants (c’est à dire les personnes qui résident sur l’île au moins six mois de l’année).

La démographie continue donc de croître sur l’île, mais de façon moins exponentielle que dans les années 1990, limitée par l’étroitesse du territoire et la pénurie de logements. La densité de 408 habitants par km2 est élevée par rapport à la Guadeloupe (235 habitants au km2) et à la France (106 habitants par km2). La croissance démographique s’élève, pour la période 2011-2016, à + 1,3% par an (Iedom).

 

Le recensement a été effectué avant Irma, le temps de traitement des données par l’Insee étant de deux ans. L’afflux de travailleurs pour la reconstruction, dans les mois qui ont suivi le passage de l’ouragan, « est de nature à impacter significativement la démographie de l’île », souligne l’Iedom dans son dernier rapport. Ces chiffres sont donc à prendre avec précautions.

Chaque année, un nouveau chiffre de population municipale est publié pour Saint-Barthélemy, extrapolé à partir des dernières données collectées sur le territoire.

Par ailleurs, l’Insee a émis en 2019 des statistiques sur le logement à Saint-Barthélemy. Elle a dénombré 3.954 résidences principales sur le territoire (des maisons 3 pièces en majorité), 1.018 logements occasionnels et résidences secondaires, ainsi que 271 logements vacants. Ces chiffres sont basés sur des données récoltées en 2016.

_______________________________________________________________

La Guadeloupe et la Martinique désertées, Saint-Martin repeuplée

La campagne nationale de recensement menée par l’Insee démontre un déclin de la population en Guadeloupe (390.253 habitants en 2017 contre 403.313 en 2012) et en Martinique (372.594 habitants en 2017 contre 388.364 en 2012). En revanche, la population de Saint-Martin a considérablement augmenté, passant de moins de 31.000 habitants à 35.334 pour 2017 (avant Irma). La Guyane et La Réunion gagnent des habitants, tout comme la Polynésie et la Nouvelle-Calédonie. Au total, 2.492.782 personnes vivent en outre-mer.

______________________________

Plus de 67 millions de Français

La population française a dépassé les 67 millions d’habitants, a annoncé l’Insee la semaine dernière. Le pays accuse une croissance démographique de 0,3%, pas très élevée en raison de la diminution du nombre de naissances depuis cinq ans, les femmes concevant moins d’enfants au cours de leur vie. La différence entre le nombre de décès (612.000 en 2019) et le nombre de naissances (753.000 en 2019) est à son plus bas niveau depuis 1945. L’espérance de vie, elle, s’établit à 85,6 ans pour les femmes et 79,7 ans pour les hommes, un écart qui tend à se réduire. Côté familles, 28% des enfants français vivent avec un seul de leurs parents, le plus souvent la mère.

 



Journal de Saint-Barth N°1358 du 16/01/2020

Le cap des 10.000 habitants franchi
Johnny discrètement déplacé
Ecole de musique inaugurée