La satire 2.0 de l’actualité locale cartonne

C’est un peu le dessin de presse nouvelle génération. Sur Instagram, deux amis résidents de l’île s’amusent de l’actualité locale. En quelques semaines d’activité, ils ont attiré près de 1.500 personnes.

Comment expliquer le principe du “mème” à qui n’est pas branché réseaux sociaux ? Tout simplement, il s’agit de blagues reposant sur des images qui reviennent en boucle sur le web. Deux résidents de Saint-Barthélemy ont lancé un compte Instagram intitulé “meme_in_sbh”, qui parodie l’actualité locale sur ce principe : c’est un peu le dessin de presse moderne. Après seulement quelques semaines d’activité, ils sont suivis par près de 1.500 personnes.
Les auteurs préfèrent rester anonymes : ils nous confient seulement être installés à Saint-Barthélemy à plein temps depuis plusieurs années, et être âgés de la vingtaine. « On a lancé le compte Instagram mi-février. Avant, on s’échangeait ces images entre nous, ça nous faisait beaucoup rigoler ; on a donc décidé de les rendre publiques. On a choisi Instagram puisque c’est le réseau le plus utilisé. » Et très rapidement, leurs plaisanteries ont fait le tour de l’île. « ça a pris petit à petit. On touche les locaux, les saisonniers. » Un public jeune attiré par cette forme d’humour nouvelle. « Le but c’est surtout de faire rire, mais aussi de dénoncer des petites choses. D’ailleurs on reçoit pas mal de messages de gens qui nous demandent d’aborder tel ou tel sujet. On ne veut pas se faire d’ennemi, c’est toujours bon enfant, du second degré. »Ils ne s’attendaient pas du tout à ce que leur compte prenne une telle ampleur si rapidement. D’ailleurs, au début, leurs créations ont été reprises à droite à gauche ; depuis ils signent tous leurs “mèmes” avec l’intégration d’un portrait de Johnny Hallyday… « Il est un peu devenu la mascotte ! »


> Sur Instagram : “memes_in_sbh”.

 

Journal de Saint-Barth N°1379 du 10/06/2020

Touristes plus que jamais désirés
Tribunal
Thomas Gréaux président de la Cem