La navigation autorisée dès demain, avec certaines limites

Un nouvel arrêté de la préfète modifie les règles du déconfinement à Saint-Barth, à compter de samedi 16 mai. Elle autorise notamment la navigation et la pêche de loisirs, avec certaines restrictions, et fixe un horaire de fermeture pour les bars et restaurants.

 

Encore du changement pour le déconfinement à Saint-Barthélemy, qui fait un pas en avant : à compter de samedi 16 mai, les plaisanciers pourront naviguer et pêcher autour de lîle, en journée, dans une limite de 4 milles nautiques autour de la côte.

 

Concernant les gestes barrière, les gros bateaux ne peuvent accueillir plus de dix personnes, les plus petits doivent aussi limiter le nombre de passagers, lessentiel étant de respecter les gestes barrière. Seuls les navires immatriculés et basés à Saint-Barth sont autorisés. Les plaisanciers ont le droit de descendre sur une plage ou un îlet, en respectant la distanciation. Par contre, pas le droit de dormir sur le bateau : les navires qui sortent du port doivent y rentrer le jour même.

 

Par ailleurs, les propriétaires de bateaux qui souhaitent quitter les eaux de Saint-Barthélemy pour rejoindre lEurope ou le Sud des Antilles, en prévision de la saison cyclonique, peuvent le faire.

 

Autre nouveauté de larrêté, les restaurants et bars sont toujours autorisés à ouvrir, mais les premiers jusquà 23 heures, les seconds jusquà minuit. Les lieux de culte pourront accueillir jusquà vingt personnes à la fois, contre dix auparavant.

 

Larrêté rappelle bien que les rassemblements de plus de dix personnes sur la voie publique sont interdits : ainsi ce matin, les manifestants de Grand Fond auraient pu écoper chacun dune amende de 135 euros.

 

Autre ajout notable : les sports nautiques, comme le surf, le paddle ou le kite, sont autorisés, en pratique individuelle ou en club.

 

Il autorise les musées à accueillir des visiteurs, toujours avec les mesures sanitaires en vigueur, mais pas le théâtre ; les établissements de plein air, peuvent accueillir jusquà 50 personnes tant que la distanciation sociale est respectée. Cette mesure concerne par exemple le stade (fermé pour travaux jusquau 25 mai), le cinéma de plein air (qui a décidé de ne pas rouvrir pour le moment) ou le boulodrome (qui se limite à dix personnes en même temps, conformément à ce que recommande la Fédération)

 

A noter que le non-respect de cette règlementation expose à une contravention de 135 euros ; et si ces violations sont constatées à plus de trois reprise dans un délai de trente jours, la peine encourue est de six mois demprisonnement et 3.750 euros damende.

 

Cliquez ici pour lire l'arrêté dans son intégralité.