Saint-Barth - Réseaux sociaux

Un groupe d’alerte WhatsApp supprimé

Plusieurs groupes créés sur l’application WhatsApp permettent aux usagers de la route de l’île d’échanger en temps réel des informations sur le trafic : accidents, graviers sur des portions de route, etc. Mais ils ont bien souvent aussi pour fonction d’alerter en cas de présence de la gendarmerie ou de la police lorsque celles-ci effectuent des opérations de contrôle. L’information est souvent signalée de manière neutre mais elle est parfois évoquée en des termes peu courtois. C’est une des raisons qui ont poussé l’administrateur de l’un de ces groupes, baptisé « SBH Infos Road », à le supprimer. Une décision qui a fait suite au message de l’un des membres qui avertissait le groupe de l’arrivée sur l’île pour le week-end du « service des douanes et leur joli chien ». L’administrateur a estimé qu’il s’agissait d’une intervention déplacée de trop. « Une belle occasion de fermer ce groupe, a-t-il écrit. L’idée de départ était de se partager des infos trafic dans un esprit bon enfant. Je n’ai jamais voulu m’opposer à la gendarmerie, qui fait son boulot et tant mieux. Les années passent et on se rend compte que des conducteurs qui ne sont ni ivres ni drogués c’est quand même mieux sur la route. »
Après avoir invité ses « administrés » à prendre soin d’eux et à se montrer prudents sur la route, il a fermé son groupe. Au grand dam de ses abonnés, qui ont certainement filés sur un des autres regroupements d’usagers en ligne.

 

Journal de Saint-Barth N°1493 du 10/11/2022

2022, déjà une année record /Clean Up

Taux de change

Drapeau USA 1.045 USD Drapeau Russie
Drapeau Canada 1.406 CAD Drapeau Brésil 5.451 BRL