Fabrice Moizan : « Nous comprenons les inquiétudes de la population, mais le Rocher ne changera pas »

Image de l'hôtel avant et après travaux. © Eden Rock

L’Eden Rock a annoncé sa réouverture pour le 20 novembre 2019. Avec une nouvelle version de l’hôtel star de Saint-Barth. Le chantier d’ampleur qui est en cours soulève bien des critiques sur l’île. Fabrice Moizan, directeur général de l’hôtel veut rassurer.

 

 

Vous avez annoncé une réouverture pour le 20 novembre 2019. Etes-vous impatient, nerveux, ravi, ou les trois ?

Fabrice Moizan : Toute l’équipe est ravie de rouvrir les portes de l’Eden Rock le 20 novembre prochain, une période clef pour accueillir nos premiers clients. Nous sommes impatients d’ouvrir un nouveau chapitre de son histoire, d’autant que notre planning de réservations est déjà bien rempli pour la saison 2019-2020.

 

Plus qu’une reconstruction, c’est une restructuration complète de l’hôtel que vous avez décidée après Irma.

A la suite de l’ouragan nous avons entrepris une rénovation de l’hôtel tout en prenant en compte différents facteurs. Dans un premier temps, nous devions trouver des solutions pour renforcer les défenses de l’hôtel afin que nous puissions nous remettre au plus vite si un événement météorologique similaire venait à se reproduire. La mise en place de portes semblables à celles des sous-marins au niveau des locaux techniques compte parmi ces solutions.

Dans un second temps, nous avons souhaité faire de ce désastre une opportunité et ainsi améliorer la structure de l'hôtel et nos prestations. La création d’un spa était nécessaire pour continuer à satisfaire les visiteurs par exemple. De même, de nombreux habitués de l’Eden souhaitaient séjourner sur le Rocher, les trois nouvelles suites nous permettront donc de les accueillir à l’avenir. Un nouveau bar, le Rémy Bar, a été dessiné en hommage au premier et seul autre propriétaire que la famille Matthews, de ce lieu et personnage emblématique de l’île.

 

L’Eden Rock occupe une place particulière à Saint-Barthélemy. Le chantier et le futur visage de l’établissement inquiètent et suscitent des critiques au sein de la population. Les comprenez-vous ?

David et Jane Matthews ainsi que nous tous, Eden Rockers, chérissons et respectons l'histoire unique de l’Eden Rock et du rocher. Son aspect restera semblable à ce qu’il était une fois les travaux terminés. Nous comprenons les inquiétudes de la population mais le Rocher ne changera pas. Il sera plus fort et encore plus beau. Un communiqué avait d’ailleurs été publié dans le Journal de Saint-Barth nº1318, du 7 mars dernier, pour plus d’explications à ce sujet.

 

Ne craignez-vous pas de perdre ce qui faisait le charme de l’hôtel, au profit d’un établissement moins personnel et moins singulier ?

L’Eden Rock s’est toujours positionné comme une maison familiale plutôt qu’un simple hôtel. Même si l’on y retrouve les standards d’un hôtel de luxe, l’esprit originel du lieu y sera bel et bien préservé. Regrouper nos points de ventes de restauration contribue à pérenniser l’aspect familial et détendu qui a toujours régné ici. Le Rémy Bar sera véritablement le coeur de l’hôtel et un hommage à l’esprit conquérant de Rémy de Haenen... un lieu rempli de charme.

 

Outre l’important chantier en baie de Saint-Jean, vous construisez des logements pour le personnel dans différents quartiers de l’île...

Nous prenons aussi des engagements vis-à-vis de la population locale. Nous nous devons de proposer à nos employés un cadre de vie agréable c’est pourquoi nous avons décidé de construire de nouveaux logements sur l’île afin de les y accueillir.

Ces chantiers tout comme celui de l’hôtel font intervenir de nombreux acteurs locaux et nous sommes très fiers de participer à l’économie locale.

 

Selon tous les experts, plus on construit sur les plages, plus elles tendent à disparaître, le sable ne parvenant pas à se renouveler. Avez-vous pris cela en compte ?

Nous sommes conscients et engagés dans la préservation de notre île. Nous travaillons chaque jour à implémenter des actions dans le cadre de notre démarche RSE (responsabilité sociale des entreprises, ndlr) avec l’appui de notre partenaire Considerate Group. Nous avons bien entendu considéré l’aspect écologique avec les services de la Collectivité avant de nous lancer dans nos travaux de rénovations, brillamment orchestrés par de nombreuses entreprises locales dont Architectonik.

 

Chaque aspect a été revu, comme l'investissement dans une nouvelle station d’épuration de dernière génération, la participation à l’organisation de nombreux Clean Up de l'île, différentes démarches auprès des associations locales comme le Lions Club ou Island Nature St Barth Experiences, avec pour projet la replantation de corail dans la baie de Saint-Jean …

 

L’Eden Rock a investi plus d’un million d’euros pour la réhabilitation de l’étang de Saint-Jean, qui sera bientôt inauguré. Est-ce un atout vis-à-vis de votre clientèle ?

David Matthews et l’Eden Rock ont participé à la réhabilitation de l’étang de Saint-Jean par une action de mécénat avec Mr Abramovitch en collaboration avec la Collectivité de Saint-Barthélémy. Ce projet avait pour but l’amélioration du cadre de vie des habitants de Saint-Barthélémy, mais aussi de faire revivre cet espace délaissé depuis de nombreuses années, et nous sommes ravis de constater dès à présent le retour et développement de la faune et de la flore dans cet espace écologique, de voir tous les promeneurs si nombreux au quotidien, qu’ils soient habitants de l’île ou visiteurs.

 

La saison 2019 s’annonce d’ores et déjà très dynamique, selon les prévisions de l’Observatoire du tourisme. Comment appréhendez-vous la première saison touristique du nouvel Eden Rock ?

Nous sommes plus que déterminés pour la saison à venir qui s’annonce en effet très dynamique et prometteuse. Nos clients et amis fidèles nous disent chaque jour qu’ils sont ravis de retrouver notre maison après plus de deux ans d’absence. Tous les membres de l’équipe seront prêts.




JSB 1327

Journal de Saint-Barth N°1327 du 09/05/2019

Festival de théâtre
Eden Rock
Antigua Sailing Week
Orange
Justice

Taux de change

Drapeau USA 1.110 USD Drapeau Russie 71.224 RUB
Drapeau Canada 1.466 CAD Drapeau Brésil 4.496 BRL