A Camaruche, les travaux vont se poursuivre encore cinq mois.

Saint-Barth, une île en chantier

De nombreux secteurs de l’île sont actuellement en travaux ou le seront prochainement. Récapitulatif des aménagements qui entraînent nécessairement des perturbations, notamment du trafic et donc des habitudes.

 

Déviations, routes fermées, circulation alternée... Depuis quelques semaines, les zones en travaux se multiplient à Saint-Barthélemy. Une situation qui n’a toutefois rien de surprenant puisque les aménagements sont préalablement annoncés par les services de la Collectivité. Néanmoins, la conjugaison des chantiers provoque de nombreuses perturbations. Si celles-ci ne sont que temporaires, dans une durée plus ou moins allongée, un récapitulatif des différents points « chauds » de l’île ne paraît pas inutile.

Tranchée principale terminée à Camaruche
Le chantier qui entraîne le plus de changement dans les habitudes quotidiennes des résidents est sans aucun doute celui de Camaruche. Depuis le 25 mai, la route qui monte de Lorient et qui conduit vers l’Est de Saint-Barth est entièrement fermée à la circulation. Les travaux vont durer cinq mois. Ils impliquent la réfection et l’enfouissement des réseaux d’eau et d’électricité ainsi que l’installation de la fibre optique. La direction des services techniques de la Collectivité indique que la tranchée principale est terminée. Les travaux portent actuellement sur les transverses et le bétonnage.

A Grand Fond, la 2e phase s’achève en septembre

A Grand Fond, il reste à terminer l’enrochement du bord de mer ainsi que l’aménagement d’un petit parking.
Autre chantier qui n’a pas manqué de soulever des controverses : celui de la route côtière de Grand Fond. La réfection de la chaussée n’est pas encore tout à fait terminée. Les travaux concernent actuellement l’aménagement de trottoirs, la construction d’un petit espace de stationnement de six places et bien entendu l’enrochement côté mer qui reste à terminer. Cette deuxième phase du projet doit s’achever à la fin du mois de septembre. Une troisième phase restera à entreprendre. Elle ne débutera que lorsque la route de Camaruche rouvrira, et s’étendra jusqu’au mois de mai 2022.

Circulation alternée à Flamands
La voie 210 va être en en travaux jusqu’en 2022. Les aménagements, qui impliquent là encore la réfection des réseaux d’eau et d’électricité, de la chaussée mais aussi l’installation de la fibre optique, vont être réalisés en trois parties. La première s’achèvera fin juillet. La deuxième, d’août à novembre, va aller de l’épicerie jusqu’à l’accès plage. Enfin, la troisième phase poussera jusqu’à Petite Anse, en 2022.

Pas de parking à Saint-Jean avant la mi-août
La voie 46, qui part du rond-point de l’Eden Rock pour longer l’étang de Saint-Jean, sera en travaux jusqu’à la mi-août. Avec pour conséquence d’empêcher l’accès à la zone de stationnement située le long du canal. Les aménagements ont des objectifs similaires aux précédents, mais ont également pour but de proposer quinze nouvelles places de stationnement derrière l’ancienne citerne, avec un accès direct à la promenade autour de l’étang. Si le parking qui longe le canal sera accessible dans environ un mois, il faudra attendre courant novembre pour que l’ensemble des aménagements soient terminés.

A Gustavia, tranchées en cours à Lubin Brin
La rue Lubin Brin et la rue des Normands vont encore être en chantier pour trois à quatre semaines. Sur la première, les tranchées sont en train d’être creusées. Pendant la durée de ces travaux, l’aire de parking située devant la Caisse de prévoyance sociale (CPS) sera condamnée. Un espace reste toutefois disponible un peu plus bas dans la rue pour garer quelques véhicules ou faire demi-tour, si nécessaire. Quant à la rue des Normands, les ouvriers y travaillent au bétonnage. Tout cela devrait durer encore trois bonnes semaines.

Des roches pour Shell Beach

La partie droite de la plage de Shell Beach est fermée pour une opération d’enrochement.

Endommagée par l’ouragan Irma, la partie droite de la plage de Shell Beach bénéficie depuis une semaine d’une opération de ravalement. D’enrochement, plus précisément, afin de lui redonner un aspect proche de celui qui était le sien avant le souffle d’Irma. La Collectivité a également pour objectif d’installer une zone de plantations en contrebas.

 

Journal de Saint-Barth N°1432 du 15/07/2021

Les travaux de cet été
Passe sanitaire et vaccination, ce qui faut savoir