Travaux de construction de logements à Flamands

Des logements en travaux à Flamands

Il ne s’agit pas d’un vaste complexe de logements locatifs. Néanmoins, les quatre logements actuellement en construction à Flamands font partie des priorités de la Collectivité territoriale. Parce qu’ils répondent à un besoin récurent - l’absence de logement - mais aussi parce qu’ils sont destinés aux enseignants, aux soignants ainsi qu’aux employés territoriaux.
Les travaux sont répartis sur deux parcelles acquises par la Collectivité. Les quatre habitations qui vont y être bâties comprendront un à deux chambres et un parking privatif. L’ensemble du projet va nécessiter un investissement d’environ deux millions d’euros. « Il y aura aussi un aménagement paysager, précise Sophie Durand Olivaud, directrice des services techniques. La Collectivité prévoit d’installer un transformateur (électrique) à Flamands en raison du grand nombre de constructions. Pour assurer une meilleure puissance. » Des travaux qui se conjuguent à ceux entrepris sur les réseaux et la voirie.
« On profite de la saison creuse pour avancer, explique la directrice. On est toujours dans l’après Irma. Et puis, si on ne veut pas perdre les financements, on doit aller vite. » D’autant plus vite que de nombreux travaux restent actuellement en cours sur l’île.

A Saline et Petite-Saline, le réseau haute tension a été enfoui. Pour la basse tension, les aménagements sont en cours. En revanche, le réseau de la fibre optique a été installée et les conduites d’eau ont été changées.

A Corossol, les travaux ont débuté dans le bas du quartier et devraient se poursuivre jusqu’à leur interruption à Thanksgiving.

Du côté de Saint-Jean Carénage, la pose des réseaux a été accélérée, tout comme celui de la conduite d’eau. « La voie et des places de parking vont être libérées progressivement », assure Sophie Durand Olivaud.

A Camaruche, là aussi, la directrice des services techniques explique : « On a poussé un peu plus pour faire la pose des réseaux de manière à ne pas avoir à couper la route l’année prochaine, en tout cas moins longtemps ».

A Shell Beach, l’opération de sécurisation et d’agrandissement de la plage se poursuit.

A Gustavia, les travaux de la rue Lubin Brin sont toujours en cours. Selon la directrice des services techniques, « le carrefour devrait être libéré pour la rentrée. »

Par ailleurs, trois grands chantiers vont ou ont débuté. L’un des principaux est celui de la salle de spectacle polyvalente de 250 places et de son parking souterrain de 146 places à Gustavia. « Les terrassements devraient commencer en novembre », assure Sophie Durand Olivaud. Le montant global des investissements devrait être supérieur à 15 millions d’euros.

Pour le futur centre de secours du Service territorial d’incendie et de secours, à Saint-Jean, le traitement du sol va débuter avant la fin de l’année.

Enfin, le quai Rockefeller. Du matériel supplémentaire pour poursuivre les aménagements doit arriver à Saint-Barth en septembre. Pour l’heure, les ouvriers travaillent au ferraillage du quai. Lorsque la grosse partie du chantier sera lancée, les bateaux qui sont encore à quai devront avoir été déplacés.

Journal de Saint-Barth N°1436 du 02/09/2021

Le passe sanitaire annoncé pour le 13 septembre
Les écoles dans l'attente des consignes