Finalement (bis), pas de motif impérieux entre Saint-Barth

On s’y perd ! Hier 29 septembre, la préfecture de Guadeloupe annonçait dans un communiqué de presse, sur son site internet : « A compter de la semaine prochaine, les voyageurs en provenance de la Martinique, de Saint-Martin, de Saint-Barthélemy et de la Guyane devront justifier d'un motif impérieux de déplacement d’ordre professionnel, sanitaire ou familial. »

Ce mercredi 30 septembre, changement de cap dans un nouveau communiqué mis en ligne sur le site de la préfecture : « Entre la Guadeloupe, la Martinique et Saint-Martin, à l’exception de Saint Barth : Les déplacements sont interdits sauf s’ils sont fondés sur un motif impérieux d'ordre personnel ou familial, un motif de santé relevant de l'urgence ou un motif professionnel ne pouvant être différé. Ces nouvelles modalités ne s'appliquent pas aux passagers en transit vers et depuis Paris. »

Voilà, finalement donc, les voyageurs entre Saint-Barth et la Guadeloupe, qu’ils soient en transit ou non, n’ont pas à justifier d’un motif impérieux.