Un avion toutes les 1'30"

Après la saison grise l’an dernier, Saint-Barth est redevenue « the place to be » pour célébrer le passage de l’année 2018 à 2019. Des dizaines de yachts, un aéroport bondé, des feux d’artifices et des concerts, 100 % des voitures de location sur la route


Bono, Paul et Stella Mc Cartney, la famille Middleton-Matthews, Bon Jovi et son musicien David Byran, Marc Jacobs, Alessandra Sublet bien sûr, Mariah Carey, Hannah Ferguson, Anna Kournikova, Enrique Iglesias, Roman Abramovitch… Ils étaient à Saint-Barthélemy pour la « festive ». Au Nikki Beach, 250 personnes sont venues écouter l’interprète de « All I want for Christmas is you ». Le Christopher était plein à craquer pour son show aquatique et feu d’artifice de la Saint-Sylvestre. Il ne restait plus un mètre carré vide au Shellona. Et sur les quais, la fête organisée par la Collectivité s’est prolongée bien au-delà des douze coups de minuit.

Pour le réveillon de Noël, vingt-huit yachts de plus de 70 mètres ont jeté l’ancre à Gustavia, dont le plus grand de 162 mètres. Ils étaient un poil moins nombreux à la Saint-Sylvestre, avec 23 unités de plus de 70 mètres, dont six entre 100 et 168 mètres.

Plus de 3000 mouvements d'avion

A l’aéroport, le pic de trafic a été atteint le 27 décembre avec 231 mouvements d’avion (soit quarante avion par heure, ou encore un avion qui décolle ou atterrit toutes les 1'30"). Une fois les fêtes passées, le trafic a aussi été très chargé la première semaine de janvier.

« Entre le 20 décembre et le 6 janvier, nous avons enregistré 3014 mouvements d’avion, 1510 à l’arrivée et 1504 au départ », informe Fabrice Danet, directeur de l’aéroport Remy de Haenen. « C'est 73,12% de plus qu’au cours de la même période en 2017/2018, et 4,9% de plus qu’au cours de la même période en 2016/2017. »

Trois services par soir au Bonito

Nous le disions avant Noël, les loueurs de voitures n’avaient plus un véhicule de libre (JSB 1308). « Un loueur m’a confié qu’il avait fait son meilleur Thanksgiving depuis quinze ans », rapporte Nils Dufau, président du Comité du tourisme. « Les villas de location ont fait un énorme plein, et les restaurants aussi. Le Bonito a même assuré trois services par soir. »

Même l’Eden Rock, pourtant fermé, se targue d’une « bonne saison festive, par rapport à la fermeture. Une cinquantaine de nos 124 villas de locations étaient occupées, notamment grâce au report de clients de l’hôtel. On a ouvert le bar sur la plage de Saint-Jean pour accueillir ces clients. »

Le vice-président de la Com, ravi, pressent une accalmie en ce moment, « le temps de laisser tout le monde se reposer un peu. Mais dans une semaine ou dix jours, ça repart. Pa ni problème ! »

 

JSB 1310 

Journal de Saint-Barth N°1310 du 10/01/2019

Un avion toutes les 1'30"
Pleins phares sur la sécurité routière
Festival de Musique

Taux de change

Drapeau USA 1.130 USD Drapeau Russie 72.743 RUB
Drapeau Canada 1.516 CAD Drapeau Brésil 4.376 BRL