Le Comité du tourisme s’offre une application vitrine

Le Comité du tourisme de Saint-Barthélemy (CTTSB) lance sa toute nouvelle application, dédiée aux touristes mais aussi à la population. Pour y figurer, l’effort à fournir par les professionnels et associations est moindre.

L’application s’appelle «Saint-BarthTourisme» et reprend le visuel du CTTSB. Si l’AppStore la retrouve facilement, pour la télécharger sur Androïd, une recherche Google sera indispensable car le Playstore ne la trouve pas.

Créée par la société Data Moove (labellisée French tech), elle a été présentée aux socioprofessionnels de l’île, vendredi soir à l’aéroport. Gratuite, elle concentre des informations et contacts sur les hôtels, les restaurants, les activités, le transport… L’onglet «visiter» recense les lieux d’intérêts, avec une courte présentation (musée territorial, église anglicane, clocher suédois, etc.). Mais le point le plus notable est l’accès à l’agenda.

Géolocalisez, et vous y serez

Ainsi, chaque nuit, le système mis en place par Data Moove ratisse tout le web et liste les événements annoncés, principalement sur les sites web et sur Facebook. « Il fallait une armée pour appeler chaque établissement et association afin de connaître leur agenda, c’était tout bonnement impossible», explique le président du CTTSB Nils Dufau. Toutefois, pour que votre événement figure dans la liste, quelques consignes sont à respecter. Jean-Claude Vignard, président de Data Moove, et Frédéric Bossard, directeur, sont venus à Saint-Barthélemy vendredi justement pour expliquer tout ça.

C’est assez simple : pour que votre événement soit pris en compte, il doit être géolocalisé. Ainsi, si vous communiquez sur Facebook, le mieux est de créer un événement, et de le situer grâce au système du réseau social. Si vous communiquez sur un site web, il faut installer un flux RSS sur votre page d’actualités.

« En phase de test, nous avons fait un scan de la saison dernière, qui nous a fait remonter mille événements. Je suis certain qu’il y en a davantage », indique Frédéric Bossard. « Le but est d’affiner l’ensemble, à l’usage. » Une fois le système rodé, Data Moove pourra fournir des statistiques au CTTSB. « Nous pourrons voir ce qui intéresse le plus les gens, établir des profils de clientèle… »

Avant Saint-Barthélemy, une seule entité française s’est dotée de cette technologie : le Comité régional de tourisme de Provence-Alpes-Côte d’Azur. « Le site est très visité », assure Frédéric Bossard. Toutefois, l’impact réel de l’application sur le tourisme est difficile à mesurer. « Nous ne faisons pas d’évaluation des retombées », admet le directeur de Data Moove.

Outre l’application mobile, une borne a été installée à l’étage de l’aéroport.

Pour acquérir cette technologie, le CTTSB a déboursé environ 40.000 euros. « L’important, c’est que ça ne coûte rien à ceux qui veulent être vus », insiste Nils Dufau. «C’est un outil qui servira aux associations, aux professionnels, à la population et, bien sûr, aux touristes. »

 

JSB 1269

Taux de change

Drapeau USA 1.130 USD Drapeau Russie 72.743 RUB
Drapeau Canada 1.516 CAD Drapeau Brésil 4.376 BRL