Afin de récolter des fonds pour pouvoir participer au Raid Amazones en Thailande, Cindy Plaçais, Maddy Amiaux et Marina Legallais organisent un tournoi de triplette ce dimanche au boulodrome Gambier.

Un trio féminin va participer au Raid Amazone en Thaïlande

Maddy Amiaux, Marina Legallais et Cindy Plaçais préparent le Raid Amazones, un défi sportif et humanitaire.

Partenaires de course, Maddy Amiaux, Marina Legallais et Cindy Plaçais couvrent une moyenne de 8 kilomètres au petit matin plusieurs fois par semaine. C’est même ainsi qu’elles se sont connues, sur les routes de Saint-Barth. C’est Maddy Amiaux qui a lancé l’idée à ses amies de participer au Raid Amazones. « J’aime l’aventure, voyager et les défis. Je m’intéresse à ce Raid depuis un moment. J’ai toujours voulu le faire. Mais pour cela, il fallait les bonnes personnes. » Chose faite. Séduites par le défi tant « par ses côtés de dépassement de soi, découvertes sportifs et humain, » du côté de Cindy Plaçais, que  par le voyage et les rencontres du côté de Marina Legallais, installée à Saint-Barth depuis six mois. « Quand Maddy et Cindy m’ont parlé du Raid, j’ai accepté sans hésitation, » se souvient Marina.
Avec le nom Ouanamazones, le trio trentenaire s’est inscrit en avril dernier au Raid Amazone 2021 et s’envolera pour la Thaïlande en novembre prochain.

Les trois femmes s’entraînent déjà depuis plusieurs semaines. Tir à l’arc avec les Francs Archers, kayak en mer en alternance avec le cross deux fois par semaine et pour le vélo, elles sont à la recherche d’une solution.  
En plus de l’entraînement, les Ouanamazones sont actives pour la recherche de sponsors afin de boucler leur budget de 15.000 euros. Elles ont lancé une cagnotte participative sur la plateforme Leetchi (https://www.leetchi.com/c/ouanamazones), organisent un tournoi de triplette (voir encadré) et seront certainement présentes sur le village de l’arrivée de la Transat en Double.

Destination la Thaïlande
Durant six jours, en équipe de deux ou de trois, 300 femmes se défient les unes les autres à travers plusieurs disciplines sportives telles que le Trail, le VTT, le kayak, bike & run, le tir à l’arc, la chasse au trésor… dans des paysages somptueux. En effet, seul raid nature itinérant à travers le monde et 100% féminin, le Raid Amazones a déjà écumé depuis 20 ans onze destinations (la Guyane, le Kenya, le Sri Lanka, la Réunion, l’île Maurice, la Malaisie, Mayotte, le Cambodge, Bali, la Californie, le Vietnam…). Cette année Cap sur la Thaïlande en novembre. Plus précisément la ville de Chiang Mai au nord de la Thaïlande qui verra les amazones pédaler, pagayer et à courir à travers la nature sauvage de « La Ville aux 300 Temples ». Culturellement la plus emblématique du triangle d’Or, elle est située à 800 kilomètres au nord de Bangkok, parmi les plus hautes montagnes du pays et cernée par une nature exubérante.

D’où vient ce nom d’équipe
Maddy, Marina et Cindy ont choisi comme nom d’équipe Les Ouanamazones. Pourquoi ? « Nous nous sommes toutes trois rencontrées à Saint Barthélemy, explique Maddy, et il était donc évident pour nous de prendre un nom s’inspirant de l’île. Et ainsi nous rendons hommage à l’île que nous souhaitons mettre en avant grâce à cette aventure ! » 

Soutien à Megaptera
Outre l’aspect sportif, le Raid Amazone se veut une course solidaire et de partage avec les autochtones. Tous les ans, chaque équipe engagée a la possibilité de soutenir la cause de son choix. Le choix des Ouanamazones s’est porté sur Megaptera, l’association qui développe des programmes d’étude, de sensibilisation et de conservation des mammifères marins aux quatre coins du monde.  « Ce partenariat est une évidence pour nous, développe à son tour Cindy. Ayant choisi de vivre sur une île où la faune sous-marine est l’une des plus variées des Caraïbes. De plus c’est également un lieu de passage de la migration des baleines à bosse. Partageant notre environnement avec ces mammifères, nous sommes d’autant plus sensibilisées à la protection de ces animaux essentiels à notre équilibre. »

 

Tournoi de pétanque ce dimanche ouvert à tous
Pour les aider à financer leur participation au Raid Amazones en Thaïlande, fin novembre 2021, les Ouanamazones en collaboration avec l’amicale des boulistes de Saint-Barthélemy organisent ce dimanche le premier tournoi de pétanque en triplette de l’année ouvert à tous.
Rendez-vous à 10 heures au boulodrome Gambier à la plaine des jeux de Saint-Jean. Attention Inscription obligatoire avant dimanche auprès du club de pétanque : 05 90 27 26 48 ou par mail : maddy.amiaux@gmail.com . L’inscription est de 7€ par participant, soit 21€ la triplette, avec un plusieurs lots à gagner dont une location de 30 minutes de Seabob pour l’équipe gagnante d’une valeur de plus de 250 euros. Buvette sera à disposition pour manger, grignoter et vous désaltérer tout au long de la journée.

 

Journal de Saint-Barth N°1424 du 20/05/2021

Levée du motifs impérieux
Vaccinodrome ouvre
Transat en Double