Un entraînement de champion

Ugo Mola, entraîneur du Stade Toulousain champion de France et d’Europe 2021, a animé vendredi soir au stade de Saint-Jean un entraînement des Barracudas. Une séance dynamique faite de jeu, de conseils et de bonne humeur.

 

De la simplicité, de la bonne humeur et beaucoup d’énergie. Telles ont été les principales composantes de la séance d’entraînement des Barracudas, vendredi soir sur la pelouse synthétique du stade de Saint-Jean. Et lorsqu’il est précisé que toute la séquence a été dirigée par Ugo Mola, entraîneur du Stade Toulousain champion de France et d’Europe 2021, il paraît inutile de mentionner l’enthousiasme de l’ensemble des participants.

« Surtout là pour s’amuser »
Debout devant le local du club, Ugo Mola discute tranquillement avec les dirigeants des Barracudas. Détendu et serein, le champion de France et d’Europe apprécie son escale à Saint-Barth qui découle autant d’une envie de vacances que de l’envie d’entretenir des liens d’amitiés. « Il y a des anciens du Stade qui sont là depuis quelques années, sourit Ugo Mola. Je ne viens pas souvent mais quand je suis là c’est pour prendre du bon temps. » Sans jamais trop s’éloigner du rugby.
« Comme toutes les équipes amateurs, les Barracudas ont morflé pendant cette dernière année, constate l’ancien international (12 sélections, 6 essais). Je prends toujours plaisir à être sur le terrain, que ce soit en amateur ou pas. Ce soir on va éviter le contact. On est surtout là pour s’amuser, mélanger les petits et les grands. Avec une petite bière à la fin évidemment ! » Qui n’a sans doute pas eu la même saveur pour tout le monde.
En effet, même s’il ne s’est agi que de s’amuser, l’entraîneur toulousain n’a pas ménagé ses ouailles du soir. Après un court échauffement ballon en main, c’est à un rythme effréné que se sont enchaînées les séquences de jeu. Chacune étant accompagnée de consignes, de conseils mais aussi de commentaires piquants de la part d’Ugo Mola. Le plus savoureux, et finalement le plus inévitable, étant destiné à un des joueurs à la fin de la pause rafraichissement.

« On t’attend le Toulonnais! »
Arborant un maillot du Racing Club de Toulon, rival historique du Stade Toulousain, le joueur prend un peu plus de temps que les autres pour se désaltérer. « On t’attend le Toulonnais », lance Ugo Mola, qui renchérit : « En même temps, les Toulonnais, on vous a attendus toute la saison ! » Eclat de rire général, et la séance reprend, toujours aussi ­dynamique.
Elle s’achève après un peu plus d’une heure d’efforts. Certains tirent la langue, d’autres auraient aimé que ça se prolonge. Ugo Mola distille quelques derniers conseils. « Le rugby, ce n’est pas qu’un sport de contact, il faut réfléchir et surtout faire des passes, explique-t-il à son auditoire, des plus attentifs. Alors entraînez-vous à faire des passes, tout le temps, même au bar entre deux bières ! »
Président du club des Barracudas, Olivier Ribéra ne cache pas son plaisir après une telle séance offerte à ses adhérents. « On est sur une petite île, alors quand quelqu’un de cette stature vient, c’est valorisant et ça permet de fédérer tout le club », assure-t-il. Ça permet aussi d’entretenir la passion des plus jeunes en leur donnant de beaux souvenirs.
 

 

Journal de Saint-Barth N°1433 du 22/07/2021

Le ministre soutient l'évolution statutaire
Le permis de l'Etoile suspendu