Marius Domon et Clément Baud, de l’école de rugby des Barracudas, ont intégré le pôle espoir du Racing Club de Toulon.

Un Barra dans le grand bain

Samedi 20 février, dans le cadre de la 17ème journée de Top 14 (championnat de France de Rugby à XV), un certain Marius Domon, ancien jeune joueur des Barracudas, est apparu sur le feuille de match du RC Toulon face à Pau.

 

Le début d’une grande aventure? Après avoir débuté le rugby au sein du club des Barracudas de Saint Barthélemy, le jeune Marius Domon, évoluant au poste de demi d’ouverture, a montré le bout de son nez au plus au niveau français. Du haut de ses 18 printemps, le jeune homme n’est certes pas rentré en jeu, mais a pris place sur le banc d’une des plus prestigieuses équipes française, le Racing Club de Toulon (3 fois champion d’Europe de 2013 à 2015). Doté d’un énorme potentiel, il attire l’œil du pôle Outre-mer de Guadeloupe à l’âge de 14 ans et intègre cette structure jusqu’à devenir champion Antilles Guyane avec la sélection guadeloupéenne en 2016. Ses performances ont alors titillé les dirigeants du RCT qui décident de l’incorporer à leur pôle espoir. Faisant ses classes au sein des équipes cadet puis junior, Marius Domon fait désormais partie intégrante de l’équipe espoir, jusqu’à donc grappiller une apparition sur le banc de l’effectif professionnel... En ces temps de pandémie, s’il advient des absences, serait-il envisageable de le voir glaner quelques minutes de jeu ? La rencontre de ce samedi 6 mars face au Racing Métro 92 livrera peut être certaines réponses, ce n’est en tout cas, que le début pour l’un des représentants de Saint-Barthélemy au sein du RCT...

En effet, cette saison, l’équipe espoir du club participe à la compétition Reichel/Espoir. Compétition réservée aux clubs dont l’équipe fanion évolue au niveau professionnel. Au sein de l’effectif toulonnais, le nom de Marius Domon se trouve non loin de celui de Clément Baud, qui a également évolué au Barracudas avant de quitter l’île en 4ème pour rallier Montpellier puis être recruté par Toulon. Incroyable destinée pour ces deux hommes, véritables ambassadeurs de la formation Saint-Barth.  

Journal de Saint-Barth N°1413 du 04/03/2021

Guirec Soudée est arrivé !
Deux clusters au collège
Une transat exceptionnelle