Triathlon : Stéphane Lenoir et Fabien Husson iront au mondial de Nice

Les deux athlètes ont décroché ce week-end, à l’Ironman 70.3 de Porto Rico, leur qualification pour le championnat du monde en septembre, l’Ironman 70.3 de Nice.


Ils sont partis à l’Ironman 70.3 de Porto-Rico dans le but de décrocher leur qualification pour la coupe du monde. C’est fait ! Chez les 30-34 ans, Fabien Husson se classe deuxième sur 63 avec un temps de 4h 37mn 32sec. Stéphane Lenoir, termine quatrième sur 119 chez les 40/44 ans. Son temps 4h 43mn 42sec.
Dimanche, un millier d’athlètes ont pris le départ de l’Ironman 70.3 de Porto Rico, dans le vieux San-Juan. Parmi eux, sept membres du club Saint-Barth Triathlon, cinq en individuel et un duo en relais. Au programme : 1,9km de natation, 90km de vélo et 21km de course à pied.


« Je me suis surpris
moi-même »
« Cela n’a pas été une partie de plaisir » admet Stéphane Lenoir, très satisfait de sa performance. « Sur la partie natation qui n’est pas mon point fort, je suis entré directement dans mon rythme et j’ai suivi les premiers. Je sors treizième de l’eau. Je me suis surpris moi-même. Dans les parties vélo et course à pied, davantage mon domaine, je suis allé à fond, sans dépasser mes limites pour ne pas tomber dans le rouge. Quatrième de ma catégorie et 32e au scratch, je considère que ce sont de très bons résultats ! » Stéphane Lenoir sera au départ le 23 juin de l’Ironman 70.3 Mont-Tremblant au Québec et du championnat du monde Ironman 70.3 à Nice le 8 septembre, où 6.000 athlètes est attendus. Fabien Husson concourra aussi dans cette dernière épreuve, grâce à son épreuve réussie à Porto Rico. « Pour moi, cet Ironman s’est très bien passé. Je suis satisfait de mes chronos. J’ai passé 31 minutes dans l’eau sur l’épreuve natation, et je suis allé très vite en vélo, sur le parcours qui était quasiment plat. La course à pieds était un peu plus difficile, avec quelques pentes à 10%. Il fallait serrer les dents pour passer ces dénivelés ! » Le triathlète a aussi un mot pour la belle ambiance portoricaine : « J’ai été surpris du nombre de spectateurs au bord des routes pour encourager les athlètes. Je monte sur la deuxième marche du podium, pour moi c’est un honneur. L’entraînement a payé. Pour le moment, je fais un break sur la compétition, mais je vais continuer à entretenir ma forme physique car comme Stéphane, je serai au départ du championnat du monde à Nice le 8 septembre. »
Les autres athlètes de Saint-Barth n’ont pas démérité et ont tous terminé l’Ironman.
Chez les 45/49 ans, Pierre Chassaigne termine 28e sur 107 participants, en 5h 31mn 28sec, et Sylvain Guy finit 72e, en 6h 31mn 55sec. Fred Van Hove, chez les 55/59 ans, se classe 40e sur 127 participants, avec un temps de 5h 42mn 24sec.
Le relais Team Rocket SBH formé par Irène D’Amico et Nicolas Ganzer termine 17e sur 39 avec un parcours bouclé en 6h 9mn 53sec.




Journal de Saint-Barth N°1320 du 21/03/2019

Bucket is back
Orange
Restos de plage à Saint-Jean
PTOM
Alimentation et cardiologie

Taux de change

Drapeau USA 1.114 USD Drapeau Russie 71.307 RUB
Drapeau Canada 1.464 CAD Drapeau Brésil 4.636 BRL