Résultats mitigés pour les Francs Archers

Ce samedi, sur la plaine des jeux de Saint-Jean, les archers de Saint-Barthélemy se rassemblaient de nouveau pour une nouvelle journée de compétition. Malgré les belles promesses entrevues les semaines passées, les locaux n’ont pas confirmé toutes les attentes placées en eux lors de ce dernier concours de la saison d’hiver. Pour peut-être mieux rebondir par la suite...?

 

Les conditions sont un peu plus clémentes ce week-end pour les archers. Une manière de souligner un peu plus des performances en deçà du niveau affiché lors du derniers concours, en présence de fortes rafales de vent. En effet, ce samedi et dans une épreuve similaire de tir à 18 mètres, quatre des dix archers locaux passent sous la barre des 400 points sur les 600 possibles. Cela étant, Orlane Famery, chez les benjamines, se place tout près de cette fameuse barre en accrochant trois fois le centre de la cible pour rendre une carte à 397 points. Son aînée, Clémentine Gréaux marque elle 363 points grâce à cinq flèches placées dans le nombre 9, ce qui demeure un score très correct et encourageant pour la suite. Toujours chez les dames, mais en seniors cette fois, Béatrice Turbé se classe troisième grâce à ses 447 points inscrits, non loin des 492 marqués par la première au classement.
Dans le concours de promotion, Mahé De Gravelyn et Camille Dumont se suivent en tête du classement avec respectivement 447 et 429 points, dominant assez nettement leurs poursuivants.

Dans la catégorie seniors hommes, sans surprise, le président Manuel Georges s’est montré à son aise. Le natif de Dunkerque, fraîchement rentré de métropole est un habitué de telles conditions météorologiques et le prouve en rendant une carte à 539 points touchant 23 fois le 10 et 22 fois le 9 le tout, il faut le rappeler, en tirant soixante flèches. « C’est vrai, aujourd’hui les résultats sont partagés, mais l’optimisme est toujours de mise. C’était cependant là la dernière compétition avant le mois de mars, sauf si nous arrivons à organiser une ultime rencontre face à Saint-Martin qui se retrouve dans la même situation que nous vis-à-vis des mesures dernièrement prises concernant l’épidémie», annonce doucement le président du club des Francs Archers. Privés de déplacements, Saint-Barth et Saint-Martinois ne pourront donc pas participer au championnat de ligue de Guadeloupe. Un concours organisé entre les deux îles voisines sera donc comptabilisé pour le classement national, quand les archers de la perle des Caraïbes avaient bien l’intention de faire bonne figure un peu plus au Sud. « Nous sommes désormais tournés vers la saison extérieure qui débute au mois de mars. D’ici là nous aurons l’occasion de travailler et progresser pour obtenir les meilleurs résultats possibles. La Fédération Française de tir à l’arc organise également un challenge national au début de ce mois de mars, après avoir annoncé la suspension du championnat de France, à nous de nous distinguer parmi les meilleurs,» lance Manuel Georges en guise de défi pour ses protégés, lui qui montrera sans doute la voie.  

 

Journal de Saint-Barth N°1407 du 21/01/2021

Nouvelles conditions de voyage
Carnaval 2021 annulé
Tour de l'île