St Jean Plaine des Jeux ©St Barth FlyCam

Quelles sont les activités sportives autorisées ?

Après près de deux mois de confinement, cette semaine sonne la reprise de nombreuses activités sportives. Les sports collectifs et de combat restent proscrits, mais les disciplines nautiques sont autorisés, ce qui n’est pas le cas partout en France. Les associations ont attaqué la mise en place de consignes sanitaires rigoureuses.

 

Depuis lundi, les activités physiques peuvent se pratiquer sans limitation de durée et sans attestation. En revanche elles doivent se limiter à 10 personnes au maximum et se faire en extérieur. Les sports incompatibles avec la distanciation sociale ou les gestes barrière sont prohibés : arts martiaux, football, rugby, etc. Par conséquent, le dojo gardera portes closes, ainsi que la piscine territoriale. Changement d’avis pour le boulodrome, annoncé fermé vendredi, et qui finalement pourra accueillir les boulistes. Le stade attendra lundi 18 mai pour rouvrir, uniquement parce que les tribunes sont en travaux. Le gouvernement a interdit les sports nautiques en mer (surf, paddle, planche à voile, kite, etc.) mais laissé aux préfets la possibilité de déroger à cette règle. C’est ce qu’a fait Sylvie Feucher, en accord avec Bruno Magras, depuis mi-avril.
A Saint-Barthélemy, la majorité des associations a donc la possibilité de reprendre dès cette semaine. Elles doivent cependant respecter les directives sanitaires de leurs fédérations respectives, et faire valider leurs protocoles par la Collectivité. Tous ont des similitudes et pourront être ajustés au fil des semaines : compétitions gelées, vestiaires fermés, mesures d’hygiène et de distanciation et réservation à l’avance.
La ministre des Sports, Roxane Maracineanu, rappelle également les critères de distanciation recommandés pour le sport individuel : une distance de 10 mètres minimum entre deux personnes pour le vélo et le jogging, ou encore une surface d’environ 4 m2 par personne pour les activités en plein air type yoga ou fitness, par exemple. Toutes ces mesures sont regroupées dans un guide sur le site du ministère.

Le tir à l’arc complet
Le club des Francs Archers ouvrira ses portes ce mercredi 13 mai, avec un nombre limité à dix personnes sur le pas de tir en même temps, une seule cible par tireur et du matériel unipersonnel désinfecté. De telles mesures obligent le club à refuser toute nouvelle inscription.

Le surf à deux mètres les uns des autres
Alors qu’en métropole, la Fédération fait du forcing pour relancer le surf, à Saint-Barth, la discipline est autorisée depuis le 15 avril en pratique individuelle. Aujourd’hui le Reefer Surf Club peut reprendre les entraînements. Ce mercredi à 15 h 30, le groupe compétition prendra possession des vagues de Lorient. La reprise des cours se fera samedi le 16 mai à partir de 8 heures. Le tout dans le respect des gestes barrière : pas de prêt de lycra, pas d’accès à la douche ni au vestiaire, et une procédure de désinfection pour les planches. La dernière règle fixée par la Fédération étant de respecter les distances de sécurité hors de l’eau et dans l’eau : 2 mètres minimum entre chaque surfeur.

La voile en solitaire
L’école de voile de Public a rouvert ses portes mardi. La reprise se fait également avec une organisation modifiée. Dorénavant l’activité loisirs et location de matériel se fera uniquement sur réservation, afin de réguler le nombre de personnes sur le site. Les cours collectifs du Saint-Barth Yacht Club reprendront aux horaires habituels à partir d’aujourd’hui. La modification essentielle est l’orientation des cours vers une pratique individuelle. « Chaque support, Optimist, Laser… peut être adapté à une navigation solitaire », explique Bérénice Diveu, monitrice de voile. Qu’en est-il du Championnat de Saint-Barth ? « A ce jour, il est suspendu. Nous espérons pouvoir le reprendre d’ici la fin juin et ainsi disputer une finale ».

Piscine fermée
La piscine territoriale avait rouvert lundi, comme l’y autorisait la Collectivité ; mais hier, les dispositions ont changé, et les maîtres-nageurs ont du ranger le maillot. Aucune date de réouverture n’a été fixée à ce jour.

Pétanque, chacun ses boules, chacun son terrain
Le Boulodrome Gambier a ouvert lundi, pour la plus grande joie de l’Amicale Bouliste. Samedi dernier, la Fédération française de pétanque a transmis aux clubs des conditions de reprise contraignantes. Dans un premier temps, les boulistes peuvent uniquement pratiquer du tête-à-tête et des ateliers de tir, avec l’obligation de laisser un terrain libre entre chaque terrain utilisé. L’accès au boulodrome est limité à 10 joueurs à la fois. L’Amicale demande également que chacun ne touche que ses boules et son matériel (bouchon, mètre, chiffon, boisson...). La pratique pourrait s’assouplir à compter du 2 juin, selon la situation sanitaire. Laurent Bisbau, président de l’ABSB, « espère de tout cœur que les règles pourront être allégées.» Les joueurs sont invités à réserver leur terrain  à l’avance auprès de l’association. Ils seront ouverts de 17  à 19 h 30 (0690.71.96.93 ou laurentbisbau@gmail.com). «En attendant, respectons les règles et profitons de pouvoir jouer car certains sports restent, eux, encore à l’arrêt », relativise Laurent Bisbau. Les terrains à l’entrée de Gustavia ainsi que derrière l’hôpital sont praticables, à chacun de prendre ses responsabilités.

Tennis, pas touche à ma balle
Le Saint-Barth Tennis Club ouvrira ce mercredi après l’installation de plexiglas sur les comptoirs, en suivant le protocole de la FFT : marquage au sol, vestiaires et salle de fitness fermés, aucun mobilier (chaise, table) dans l’espace bar… Le port du masque est recommandé en dehors des terrains. Lavage des mains avant et après le jeu. Sur les courts, le jeu en double est interdit. Avant et après chaque séance, désinfection des bancs et de la bande du filet avec du produit mis à disposition. Chacun des deux joueurs devra apporter quatre à six balles porteuses d’un signe distinctif ou de couleurs différentes. En aucun cas un joueur ne touchera avec la main une balle appartenant à son partenaire. Lors des changements de côté, chaque joueur passe de part et d’autre du filet sans se croiser.  Le club sera ouvert du lundi au samedi de 8 heures à 12h et de 16 heures à 21h, et le dimanche de 17h à 19h. Tous les cours reprennent aux horaires habituels ce mercredi, et les enfants auront cours jusqu’au samedi 27 juin par groupes de six.

Beach Tennis, un contre un
Le Ouanalao Beach Club, association de beach tennis de Saint-Jean, ouvre cette semaine sur les créneaux horaires habituels (lundi, mercredi et vendredi de 18h30 à 20h30), mais seuls les entraînements en simple sont autorisés, avec usage de balles personnelles.

Triathlon, nage en mer
Les membres des clubs de triathlon n’attendaient plus que l’ouverture de la piscine pour reprendre leur entraînement complet. Raté, il faudra nager en mer. « Les entraînements en vélo sont assez compliqués en ce moment, il y a des travaux partout », ajoute Jean-Marc Outil, président de l’association SB Triathlon. La quatrième édition du SwimRun annulée en avril « a été reportée à avril 2021. Nous avons au moins eu la chance d’avoir pu organiser le semi-marathon au mois de février», se console le triathlète.

Les arts martiaux suspendus au 2 juin au moins
Le gouvernement attend le 2 juin pour prendre sa décision concernant le judo, taekwondo, jujitsu, muay-thaï ou encore le full contact, sports prisés à Saint-Barth. En revanche il autorise les clubs à proposer d’ores et déjà à leurs adhérents des activités en extérieur, dans le respect des mesures de distanciation, bien sûr. La Collectivité laisse fermés le dojo et le dojang jusqu’à nouvel ordre. Toutefois elle n’a pas pris de mesure concernant la salle de l’Ajoe à Lorient, ni celle de l’Ascco à Colombier.  

Plongée interdite
La préfecture des Îles du Nord a interdit les activités nautiques commerciales ; et la navigation est également prohibée pour le moment. « On était vraiment prêts pour ouvrir lundi », regrette Emmanuel Badias de Serial Divers. Il va va « rajouter un certain nombre de procédures. Il faut changer nos habitudes dès à présent. On ne va pas attendre que les touristes arrivent. »
Suivant les normes d’hygiène édictées par la Fédération, les clubs devront limiter le nombre de personnes par embarcation, éviter les échanges de matériels et les contacts entre plongeurs, espacer les remontées à bord sur le bateau en fin de plongée, etc. « Depuis le sida et l’hépatite, nous désinfectons les détendeurs, les masques et les combinaisons avec un produit fongicide, virucide. J’avais commencé à désinfecter en 1995 ! », explique Bertrand Caizergues de St Barth Plongée.

Pilates, yoga et danse en petits comités
Cécile Coudreau de l’Ajoe reprend les cours de pilates cette semaine, par groupes de dix personnes maximum, chacun devant apporter son tapis. Les cours seront donnés le matin dans la salle de l’Ajoe et le soir sur le plateau de l’association à Lorient. Limités également à 10 personnes, Carole Pernelle a repris lundi les cours de “hot yoga” à Colombier. « Les deux premiers jours j’étais full. Je n'ai plus de place jusqu’à jeudi soir. Il me reste quelques places vendredi, ça fait plaisir ! » L’hygiène est également scrutée. « Certains viennent avec leur tapis. Ceux qui n’en n’ont pas peuvent prendre les tapis disponibles que nous nettoyons à la javel, aux huiles essentiels de citrus et “tea tree” après chaque utilisation. »
Le studio Dance With Kim n’a pas encore fixé les modalités de reprise. Idem pour Ti Ouana Salsa, mais les danses de couple semblent encore compromises.

_____________________________________________________________________________

Sports collectifs, ce n’est pas pour demain

Football, rugby, basket, hockey… Il faudra encore jouer de patience pour les sports collectifs. Suivant les recommandations de la Fédération, le Comité territorial de football a mis en stand-by le championnat en cours au mois de mars. « On ne peut pas déterminer un vainqueur puisque nous n’avons pas eu le temps de finir les matchs aller », explique le président Zouhir Boubakeur. « Nous attendons l’aval pour reprendre les entraînements. Tout le monde a besoin de se retrouver, de jouer en amical. » Fin de la saison également pour l’école de football de l’Ajoe. Les entraînements, comme le Saint-Barth Foot Challenge programmé en juin, sont annulés. L’activité roller de l’Ajoe est également terminée pour cette saison.

La Fédération française de rugby a élaboré un plan de reprise progressive pour le monde amateur, qu’elle a transmis au ministère des Sports. Il comprend six phases dont seules les deux premières seraient possibles aujourd’hui: reprise des entraînements athlétiques à base de parcours de motricité, courses, changements d’appuis, chutes au sol… puis exercices avec le ballon en main. Les quatre phases suivantes se feraient seulement après autorisation en fonction de la situation sanitaire. Le début des match amicaux n’arrive qu’en dernière phase...
Les championnats amateurs ont été stoppés. Qui est donc sacré champion de Guadeloupe ? Une année blanche ? Explication d’Alexis Grosset, conseiller technique au sein de la ligue Antilles-Guyane : « Comme il y a des phases finales dans le championnat de Guadeloupe, on ne peut pas accorder le titre sur les phases de poules. Les Barracudas seront tout de même qualifiés pour le tournoi Antilles-Guyane de l’année prochaine. » Le XV de Saint-Barth, en tête avec 4 points d’avance sur le Bruc, est dépité. « Après les efforts accomplis, nous sommes déçus pour tous les joueurs et joueuses, les Barras mais aussi les Rascasses et les enfants de l’école de rugby. Il nous tarde de pouvoir au moins nous retrouver sur le terrain, entre amis, et tourner la page Covid », commente Laurent Frances, directeur sportif des Bleu et Blanc.

Journal de Saint-Barth N°1375 du 13/05/2020

La vie reprend cahin-caha
Les touristes gardent la confiance
Clubs sportifs face aux consignes