L’AS Gustavia recevait ce dimanche les Phœnix de Saint-Martin.

Match de préparation pour l’AS Gustavia

C’est avec une équipe remaniée que le dernier finaliste du Trophée Da Silva, l’AS Gustavia, recevait, ce dimanche, les Phœnix de Saint-Martin. Ce match était une aubaine après les fêtes de remettre le bleu de chauffe afin de se préparer au championnat 2021 dont la victoire peut légitiment être un objectif pour cette formation.

 

Malgré le vent des derniers jours, repoussant le feu d’artifice ouvrant cette nouvelle année, c’est sous une chaleur étouffante que les bleus de Gustavia affrontaient les oranges de Phœnix (Saint-Martin). Quoi de mieux, après tout pour laver les toxines d’une année 2020 à oublier ? Entre Covid, championnat arrêté puis défaite en finale du Trophée Da Silva il y a quelques semaines, l’équipe de l’AS Gustavia revient au stade de Saint-Jean convaincue que leur place est dans le gratin des formations des îles du Nord. L’équipe l’ayant privée du titre n’avait-elle pas été mise en difficulté face à Concordia début décembre ? Le scénario de la finale n’a t-il pas été cruel pour les bleus ? Animée par cette soif de vaincre, peut-être de vengeance, l’effectif amoindrit de Gustavia avait à cœur de démarrer 2021 sur de bonnes bases, et ils n’ont pas déçu.

Bien sûr tout n’est pas parfait mais les intentions de jeu sont nobles face à une belle équipe très dure dans les duels et qui manie bien le ballon. Pour faire honneur aux spectacles pyrotechniques des jours passés, c’est un festival d’occasions loupées sur le terrain. Les deux équipes se rendent coup pour coup sans toutefois parvenir à faire de différences et rentrent aux vestiaires sur un score nul et vierge. C’est la fête en tribunes, moins au tableau d’affichage...

 

Malgré les vingt-sept joueurs (!) présents dans leurs rangs, les Phœnix semblent pêcher physiquement en début de deuxième période et les locaux en profitent pour passer un gros quart d’heure dans le camp des oranges, pêchant encore à la finition. Les débats semblent ensuite s’équilibrer, les fêtes ont certainement laissé des traces dans les organismes mais c’est sur une action de pure ”football champagne” que l’AS Gustavia ouvre la marque. Une séquence de passe initiée par le gardien qui réveille les adversaires puisque après ce but à l’heure de jeu, les Phoenix pressent plus haut et se voient récompenser à la 75e minute. Profitant d’une perte de balle au milieu, l’intégralité du bloc équipe se projette et c’est un défenseur central qui remet les deux équipes à égalité. Gustavia aurait tout de même pu gagner si le poteau n’avait pas repoussé une énorme tentative sur coup franc... Le championnat démarre dans moins d’un mois, et les derniers finalistes ont déjà soif de victoire.

 

Journal de Saint-Barth N°1405 du 07/01/2021

Sébastien Lecornu ministre de l'Outre-mer en visite
Covid-19 : le point sur la vaccination