Maëlle Guilbaud : « Une heure de sport par jour, c’est important pour le corps et l’esprit »

Vice-championne de France en slalom 2019 et troisième mondial la véliplanchiste Maëlle Guilbaud, 23 ans, décrit son confinement.

 

Où es-tu confinée ?

à Saint-Barth avec mes parents et ma soeur. J’étais en France avant l’annonce du confinement. Mes compétitions étant annulées jusqu’à fin juin, tout comme les cours et les stages de ma sœur, nous sommes rentrées à la maison juste avant le début du confinement.

 

Sportive de haut niveau, comment se déroule ton confinement ?

J’avoue que c’est assez difficile de voir la mer et sentir le vent sans aller glisser !* Mais bon c’est idem pour tout le monde ! Mais finalement, je trouve beaucoup d’occupations, et physiques en plus. Avec ma famille nous nous occupons du jardin (pioche, pelle, élagage) et peignons la maison. On ne chôme pas... et peut-être que j’ai trouvé une autre voie professionnelle ! Pour le plaisir, nous jouons à des jeux de sociétés, et je cuisine avec ma sœur. J’avoue que notre gâteau de patates douces n’a pas eu un grand succès. Les madeleines au beurre sont parties plus vite. C’est plutôt cool car ce sont des choses que l’on ne fait pas souvent.

 

Quelles activités physiques privilégies-tu ?

Je fais une heure de sport tous les matins avec ma soeur et ma mère. Nous alternons un jour sur deux des prépas de renforcement musculaire et cardio. On s’inspire de programmes sur Instagram Youtube. Il y en a suffisamment pour éviter de faire trop souvent les mêmes. On sera donc au top de notre forme à la sortie !

 

Un conseil pour ceux qui aimerait garder la forme pendant le confinement ?

Il est important de ne pas se laisser aller. Une activité sportive de 30 minutes ou une heure par jour, c’est important pour le corps et pour l’esprit. Je conseille de le faire le matin ou le soir, aux heures les plus fraîches. Ce n’est pas le moment de faire des malaises et d’occuper les services d’urgences. Sinon vous pouvez aussi faire, comme moi, le jardin et entretenir votre maison ce qui est bien physique, utile et très agréable une fois fini ! Bon courage à tous !

 

(*) Interview réalisée avant la levée d’interdiction de baignade et sports nautiques.

Journal de Saint-Barth N°1372 du 22/04/2020

Zéro cas avéré
Automates de dépistage en route
Transat virtuelle
Conseil territorial