Les stars du foot devant 1.500 spectateurs

Photo © Céline Baud / CTFSB


Une occasion en or pour tous les amateurs de football. Voir jouer au stade de Saint-Jean Olivier Giroud, Robert Pirès, Olivier Dacourt… L’équipe des Légendes, constituée de joueurs professionnels (ou ex) du football français, est venue le 22 juin affronter la sélection de Saint-Barth, devant 1.500 spectateurs.

 

C’est un tonnerre d’acclamations qui a résonné dans le stade à l’entrée des joueurs sur la pelouse. Mille cinq cents personnes ont pu s’émerveiller devant ces stars du football français venues jouer sur “leur” pelouse, autant qu’encourager l’équipe locale, à l’occasion de la Richard Mille Saint-Barth Cup.

 

Romain, 36 ans, défenseur central de la sélection Saint-Barth, s’enthousiasme d’avoir pu participer à un tel événement et d’avoir couru aux côtés de grands du football français : « Jamais je n’aurais imaginé affronter ces joueurs en venant à Saint-Barth ! Ça a été un grand plaisir, et surtout un honneur. » Il était porteur du même numéro 18 qu’Olivier Giroud, attaquant de Chelsea et champion du monde en titre, qu’il marquait donc pendant le match. Non sans respecter les consignes reçues avant le match pour surtout « ne pas le blesser ». Il regrette un peu « que ça n’ait pas joué un peu plus fort », mais concède que toutes les précautions doivent être prises pour un joueur en activité, surtout de cette trempe. Romain s’amuse néanmoins du fait qu’ « eux, ils ne se sont pas privés pour se défendre intensément ! » Les joueurs de Saint-Barth en ont profité pour partager quelques petits moments avec les pros, et Romain a particulièrement apprécié leurs conseils, notamment ceux d’Olivier Dacourt : « On sentait vraiment qu’il avait envie de transmettre son savoir-faire ».

 

3-0, ça aurait pu être pire !

C’est sur un 3-0 pour les Légendes que l’équipe de Saint-Barth quitte le stade, avant tout ravie d’avoir joué contre ces stars du football français : Giroud donc, Robert Pirès, Habib Beye, Eric Roy et autres anciens de la Ligue 1 et de l’équipe de France.

Devant le stade, une maman commente le score : « Franchement, 3-0, ça va, ç’aurait pu être pire ! » pendant que son fils de 7 ans, Léo, en tenue de foot de la tête aux pieds, attend fébrilement que les joueurs sortent des vestiaires : « Je voudrais bien un autographe, et une photo avec moi aussi, mais c’est pas sûr qu’ils voudront, parce qu’ils sont très connus… » Nombreux sont ceux qui se pressent à la grille pour acclamer les joueurs, qui vont se prêter un instant au jeu des poignées de mains, des signatures et des photos. Pas de chance pour Léo qui repartira sans autographe ni selfie, mais quand même des étoiles dans les yeux de les avoir vus « pour de vrai ».

 

Autour du barbecue, les enfants venus avec des ballons échangent des passes et les adultes commentent le match. « C’est bon, ça joue, l’équipe de Saint-Barth se défend vraiment bien ! C’était un bon match, ils ont bien géré ! » dit Greg avec admiration. Cécile est arrivée un peu tard pour trouver une bonne place mais livre ses impressions : « Je n’ai pas tout vu, mais l’ambiance suffisait, les enfants étaient euphoriques, les gens étaient en famille, c’était sympa, vraiment un événement à ne pas louper ! »

 

Le premier match des Légendes contre les vétérans, la veille, a réuni moins de spectateurs... pour le plus grand plaisir de ceux qui étaient présents et ont pu approcher les joueurs de plus près, loin de la foule du lendemain. C’est sur le score de 8-0 pour les invités que prend fin le match, dont on retiendra de beaux échanges.La Croix Rouge a bénéficié de l'événement en collectant des fonds grâce à une tombola organisée sur le week-end.




Journal de Saint-Barth N°1333 du 04/07/2019

La carte de Saint-Barth qui valait 35.000 $
Bromates aussi à Saint-Martin
Vacances d'été

Taux de change

Drapeau USA 1.108 USD Drapeau Russie 70.393 RUB
Drapeau Canada 1.466 CAD Drapeau Brésil 4.559 BRL