Les Rascasses, première équipe féminine de rugby à Saint-Barth

Elles sont une quinzaine et s’entraînent chaque vendredi. Saint-Barthélemy compte désormais une équipe féminine de rugby : les Rascasses.

Judith Glykos, l’une des « rugbywomen » de Saint-Barth, est à l’origine de la création de la première section féminine de rugby de l’île. En métropole, elle a joué à douze puis au touch rugby. « En arrivant ici, je suis allée voir les matchs des Barras, ça m’a donné envie », explique-t-elle. « J’ai lancé un appel sur Facebook, on était deux ou trois au début, et maintenant on est seize. »

L’école des Barras a été emballée par l’idée, et en mai dernier, l’entraînement commençait, chapeauté par Paul, Fabien et Jérôme, coachs et /ou joueurs des Barracudas. «Ils se sont vite pris au jeu eux aussi. » Pour bien faire, il leur fallait un nom ; ce sera les Rascasses. « Une joueuse créative nous a fait plusieurs propositions, on voulait rester sur les poissons pour coller avec les Barras. On a toutes voté. Les Rascasses, ça a un côté combatif, piquant. »

Sur le terrain, vendredi dernier, une quinzaine de filles de tous âges. Elles enchaînent les exercices, passe après passe, plaquage après plaquage. L’ambiance est bon enfant, mais studieuse. Il s’agit d’être prêtes pour le premier rendez-vous de l’équipe : elles disputeront un tournoi le 28 avril, à domicile. « On a encore beaucoup de choses à apprendre, mais on est très motivées pour faire ça « en vrai ». Ce week-end, on a regardé ensemble le match de l’équipe de France féminine, on avait toutes envie de chausser les crampons », raconte Judith.

Comment abordent-elles cette première rencontre ? « On est impatientes, pour l’instant, il y a plus d’excitation que de pression. »

Si elles n’ont pas intégré le championnat cette année, elles devraient participer au moins à deux tournois, dont celui du 28 avril. Le rugby de Saint-Barth devra désormais compter avec les Rascasses, prêtes à en découdre.

JSB 1270