Les Rascasses à l’épreuve du feu

Samedi, les rugbywomen de Saint-Barth joueront leurs tous premiers matchs au stade de Saint-Jean.

Elles ont commencé à s’entraîner il y a moins d’une année. Et samedi, les Rascasses, équipe féminine de rugby à sept de Saint-Barth, entraînée par des coachs Barracudas, disputeront leur premier tournoi, à domicile. Pression ? « Nous sommes prêtes mentalement, techniquement, on a encore un peu de chemin à faire, mais en situation réelle je suis sûre que nous allons nous dépasser », promet Judith, la capitaine de l’équipe. Pour une première, les Rascasses ne font pas les choses à moitié : elles joueront quatre matchs d’affilée dans ce tournoi Gigi Piquet, à partir de 13 h 30, donc en pleine chaleur. Et les équipes qu’elles vont rencontrer ont l’avantage de l’expérience : le BRUC (Guadeloupe), Goyave (Guadeloupe), Good Luck (Guadeloupe) et les Archigirls (Saint-Martin). Pas de quoi entamer la niaque de Judith et ses comparses du ballon ovale. « On est prêtes à relever le défi quoiqu'il arrive! Le stress et l’excitation se mélangent », admet-elle. « Mais notre cohésion et notre esprit d’équipe nous porteront, une fois les pieds sur la pelouse du stade ! » Les Rascasses ont, elles aussi, un atout : elles jouent à domicile… Elles auront besoin du soutien des spectateurs. « Les équipes en face seront techniquement plus fortes, elles ont toutes plus d’expérience que nous et elles ont déjà fait beaucoup de matchs. On espère ne pas faire de blessée, à part quelques bleus… En tout cas, on donnera le meilleur pour faire honneur à cette nouvelle équipe et à nos coachs qui croient en nos capacités. »