Les Pelican’s travaillent durant ces vacances afin de surprendre encore un peu plus leurs adversaires.

Les petits Pelican’s se font couver pour Pâques

En ce début de mois d’avril, les jeunes basketteurs de l’île, en vacances, ont pu profiter d’un stage de renforcement organisé par Charles Henry Palvair et Simon Malbranche.

 

De récents résultats en dents de scie et un constat : les équipes saint-martinoises progressent plus rapidement que les Saint-Barth. Pourquoi ? Comment ? Simon Malbranche, le coach des Pelican’s, loin de se réfugier derrière les blessures ou autre aléa, donnait un premier élément de réponse la semaine passée : « Il est évident que, grâce à leurs training camp, les joueurs de Saint-Martin progressent plus facilement que nous. On sait ce qu’il nous reste à faire pour d’une part préserver notre avance avec les U15 et les U11 et d’un autre, faire en sorte que les U13 se mettent à niveau, » déclarait-il après une nouvelle victoire des U15 à la suite d’un autre résultat négatif des U13.

Ainsi ces 1, 2 et 3 avril, dix-huit joueurs entre 13 et 15 ans ont pu profiter de la présence de Charles Henry Palvair. Ancien coach du pôle basketball Martinique, celui qui est surnommé « coach P » est venu pour tenter d’inculquer ses notions d’intelligence dans le jeu afin d’optimiser les positionnements des joueurs, le tout six heures par jour. « Il est essentiel pour eux de devenir autonome, de prendre des décisions justes pour l’équipe et pour soi. Sur le terrain, il s’agit de détails fondamentaux pour être bien coordonnés et ne pas laisser respirer l’adversaire. Dans un sport où l’on doit composer avec beaucoup de transitions offensives/défensives, il est viscéralement important de travailler ce genre d’aspect, même pour moi en tant que coach ! » déclare Simon Malbranche au propos du contenu de ce stage. Des informations précieuses qui lui seront évidemment utiles pour ses futures séances, préparations de match mais aussi pour animer le stage proposé aux plus petits (U11) de jeudi à samedi entre 16 heures et 19 heures.

 

 

Journal de Saint-Barth N°1418 du 08/04/2021

Vaccin : ce sera le Johnson & Johnson
Une effervescence jazzy
Transat en double