Les Barras ne perdent pas le Nord

Samedi, les Barracudas se déplaçaient à Saint-Martin pour affronter les Archiballs dans le cadre du Challenge des Îles du Nord. Ce match retour, après la victoire 30 à 15 à l’aller au stade de Saint-Jean, devait donc déterminer qui était le « roi du Nord ». Un roi qui s’avérera sans couronne après un match engagé.

Il est 15h25 et l’on s’apprête à donner le coup d’envoi ici à Saint-Martin. La rencontre n’est pourtant pas diffusée sur les grandes chaînes en Métropole, cette finale retour n’étant d’ailleurs pas télévisée du tout. Qu’à cela ne tienne, sous un soleil de plomb, ces deux équipes ont l’ambition de remporter ce premier titre de la saison.
La tâche s’annonce bien compliquée pour les locaux, défaits de 15 points à l’aller, et qui ne peuvent compter que sur leur engagement réputé pour renverser la vapeur. Ce penchant se démontre moins de cinq minutes après le coup d’envoi. Sur la première mêlée, les Saint-Martinois souhaitent la bienvenue aux Barras, qui ne se laissent impressionner ni par ce grabuge, ni par l’ouverture du score sur une pénalité à 22 mètres dans l’axe (3-0 8e).
Déployant la même stratégie que face au Bruc la semaine passée, les bleu et blanc se heurtent cependant à un défi physique autrement plus intense. Dans ces circonstances, c’est Baptiste Malval qui remet ses coéquipiers dans le droit chemin sur une pénalité transformée à l’aide du poteau, avant de confirmer sa bonne forme d’un somptueux drop de 45 mètres, figeant le temps et les intentions adverses (3-6). Cette prouesse technique alimente encore un peu plus l’antagonisme entre les deux équipes et les Archiballs ne peuvent répondre que par le biais de coups de pieds, et de coups bas...

Tensions sur le terrain
Certainement grisés par l’égalisation (6-6), les locaux se loupent totalement sur le coup d’envoi suivant. Profitant de ce relâchement, Florian Piquet récupère le ballon à la sortie d’un cafouillage, fixe la défense et sert sur un plateau Stéphane Léonard pour son premier essai sous ses nouvelles couleurs (6–11 35e). Essai non transformé, mais qui donne un solide avantage aux visiteurs à la mi-temps.
Solide, tel est le mot pour décrire la prestation des Barracudas en seconde mi-temps. A l’image d’un Paco Baron auteur d’une belle prestation pour son premier match, les coéquipiers de Mickaël Darcourt se montrent froids et cliniques pendant 40 tristes minutes.

Une pénalité de chaque côté, dans une fin de match houleuse marquée par un carton rouge pour les Archiballs. Révélatrice de leur frustration, cette expulsion n’a pour autant pas calmé les ardeurs de Saint-Martinois ne respectant d’ailleurs pas la haie d’honneur en fin de match après leur défaite 9 à 14. L’essentiel est ailleurs pour les Barracudas qui raflent là un premier trophée cette saison, confirmant leur supériorité locale en restant dans la continuité du match face au Bruc comme le déclare Florian Piquet après le match : «C’était un triste match, mais on a été sérieux. Ça me rappelle des matchs plus jeunes, dans la boue, très durs... Nos avants ont fait un gros match, tout comme la semaine passée. C’est très satisfaisant. »
À côté de lui, Mickaël Darcourt insiste sur les conditions de ce match particulier : « Ce n’est jamais simple de jouer à une telle heure. En plus du rythme et de la routine avant match à adapter, il y a les fortes chaleurs à gérer. L’ambiance était très tendue, il faut féliciter l’arbitre Mathieu Carbonel qui a su tenir cette rencontre malgré tout. »

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Papa Noël dans la mêlée


Tout comme leurs aînés, les jeunes rugbymen et rugbywomen de Saint-Barth se déplaçaient à Saint-Martin afin d’y rencontrer les Archiballs et l’Union. Une fois n’est pas coutume, ce sont les plus jeunes qui ont montré l’exemple aux seniors avec un état d’esprit irréprochable. Une après-midi marquée par la venue du Père Noël, récompensant les enfants par des médailles et du chocolat. Un accueil et une organisation admirable des bénévoles Saint-Martinois, unanimement remerciés par les visiteurs.

 

Journal de Saint-Barth N°1402 du 16/12/2020

Code de l'énergie
Attaque de requin à SXM
Arawak rafle tout